SARGENOR A LA VITAMINE C, solution buvable en ampoule

Ce médicament est indiqué dans les états de fatigue passagers de l'adulte (à partir de 15 ans).


  • Etat de fatigue

RESERVE A L'ADULTE (à partir de 15 ans).
- Soit une ampoule le matin et une le midi.
- Soit deux ampoules le matin ou le midi en une seule prise.
- Ne pas dépasser 2 ampoules par jour.
- Diluer le contenu de l'ampoule dans un verre d'eau avant de boire.

Contre-indications

- hypersensibilité à l'un des composants du produit,
- lithiases rénales oxalocalciques pour des doses de vitamine C supérieures à 1 g par jour.

LISTE:

  • Lithiase rénale oxalocalcique

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

- Réservé à l'adulte.
- En cas de persistance des troubles au-delà de 1 mois de traitement ou d'aggravation des troubles, une recherche étiologique doit être effectuée et la conduite à tenir réévaluée.
- En raison d'un effet légèrement stimulant, il est souhaitable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée.
- Grossesse : il n'y a pas de tératogenèse disponible chez l'animal. En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesse exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier de la vitamine C. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque. En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
- Allaitement : en l'absence de données sur le passage de la vitamine C dans le lait maternel, l'utilisation de ce médicament est à éviter pendant l'allaitement.

LISTE:

  • Réservé à l'adulte
  • Déficit en G6PD
  • Grossesse
  • Allaitement

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

- A doses supérieures à 1 g/jour en vitamine C, possibilité de :
. troubles digestifs (brûlures gastriques, diarrhée),
. troubles urinaires (lithiases oxaliques, cystiniques et/ou uriques).
- A doses supérieures à 2 g/jour en vitamine C, l'acide ascorbique peut interférer avec les tests biologiques suivants : dosage de la créatinine et du glucose sanguins et urinaires (contrôle du diabète par tigette à la glucose-oxydase).
- A doses supérieures à 3 g/jour en vitamine C, risque d'hémolyse chez les sujets déficients en G6PD.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Grossesse :
Il n'y a pas de tératogenèse disponible chez l'animal.
En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier de la vitamine C. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque.
En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Allaitement :
En l'absence de données sur le passage de la vitamine C dans le lait maternel, l'utilisation de ce médicament est à éviter pendant l'allaitement.

Durée de conservation :
3 ans.
Précautions particulières de conservation :
Pas de précautions particulières de conservation.

Forme : Solution buvable

Contenance : 100 ml ou 20 ampoules

Laboratoire Titulaire : MEDA PHARMA

Laboratoire Exploitant : MYLAN MEDICAL SAS


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par Ampoule

Principes Actifs :
  • Aspartate d'arginine (1.5 g)
  • Acide ascorbique (0.5 g)

Excipients :
  • Parahydroxybenzoate de méthyle
  • Parahydroxybenzoate de propyle
  • Saccharine sodique
  • Sodium hydroxyde solution à 40%
  • Eau purifiée
  • Arôme fruits rouges/caramel :
    • Cassis alcoolats et alcoolatures
    • Framboise alcoolats et alcoolatures
    • Orange alcoolats et alcoolatures
    • Cacao
    • Café extrait
    • Fève de tonka extrait
    • Fénugrec extrait
    • Langue de cerf extrait
    • Acétylméthylcarbinol
    • Diacétyle
    • Bêta ionone
    • Maltol
    • Vanilline
    • Gamma nonalactone
    • Benzoïque aldéhyde
    • Héliotropine
    • Isoamyle acétate
    • Méthyl iso eugénol
    • Ethylvanilline
    • Oxyphénylon
    • Alpha ionone
    • Héliotropyle acétate
    • Alpha isométhylionone
    • Linalol
    • Lactique acide
    • Caramel
    • Propylène glycol

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.