HEXAVAC, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux acellulaire, poliomyélitique inactivé, de l'hépatite B (recombinant) et de l'Haemophilus influenzae type b conjugué, adjuvé (PRODUIT SUPPRIME LE 20/09/2005)


  • Vaccination contre DTCP, hépatite B et Haemophilus influenzae


  • Oedème au site d'injection
  • Prurit au site d'injection
  • Urticaire au site d'injection
  • Cris anormaux ou prolongés
  • Réaction allergique
  • Frissons
  • Fatigue
  • Episode d'hypotonie-hyporéactivité
  • Malaise
  • Oedème
  • Pâleur
  • Oedème des membres
  • Augmentation du volume de ganglions lymphatiques locaux
  • Convulsions
  • Encéphalite
  • Encéphalopathie avec oedème cérébral aigu
  • Révulsion oculaire
  • Syndrome de Guillain et Barré
  • Hypotonie
  • Névrite
  • Douleur abdominale
  • Météorisme
  • Nausée
  • Pétéchie
  • Purpura
  • Purpura thrombocytopénique
  • Thrombocytopénie
  • Agitation
  • Trouble du sommeil
  • Dyspnée
  • Inspiration striduleuse
  • Angio-oedème
  • Erythème
  • Prurit
  • Rash
  • Urticaire
  • Bouffée vasodilatatrice
  • Alopécie
  • Hypotension
  • Névrite optique
  • Paralysie faciale
  • Erythème polymorphe
  • Anaphylaxie

LISTE:

  • Hypersensibilité vaccin coqueluche
  • Hypersensibilité vaccin diphtérie
  • Hypersensibilité vaccin polio
  • Hypersensibilité vaccin tétanos
  • Hypersensibilité vaccin Haemophilus influenzae
  • Hypersensibilité vaccin hépatite B
  • Hypersensibilité trométamol
  • Encéphalopathie d'étiologie inconnue survenue 7 jours après vaccination coquelucheuse
  • Fièvre
  • Maladie aiguë
  • Nouveau-né
  • Adulte
  • Voie SC
  • Voie intravasculaire
  • Voie intradermique

LISTE:

  • Thrombocytopénie
  • Trouble de la coagulation
  • Forte réaction consécutive à une injection antérieure de vaccin coquelucheux
  • Réaction anaphylactique suivant l'administration du vaccin
  • Hépatite A
  • Hépatite C
  • Hépatite E
  • Hypersensibilité néomycine
  • Hypersensibilité streptomycine
  • Hypersensibilité Polymyxine B
  • Déficit immunitaire excepté l'infection à VIH

Forme : Suspension injectable

Contenance : 1 dose de 0,5 ml ou 1 seringue

Laboratoire Titulaire : SANOFI PASTEUR MSD

Laboratoire Exploitant : SANOFI PASTEUR MSD


Composition exprimée par Dose de 0,5 ml

Principes Actifs :
  • Anatoxine diphtérique (20 UI**) purifiée > =
  • Anatoxine tétanique (40 UI**) purifiée > =
  • Anatoxine coquelucheuse (25 µg) purifiée
  • Hémagglutinine filamenteuse (25 µg) coquelucheuse purifiée
  • Antigène de surface de l'hépatite B (5 µg) ***
  • Virus poliomyélitique inactivé de type 1 (40 unités antigène D*) (Mahoney)
  • Virus poliomyélitique inactivé de type 2 (8 unités antigène D*) (MEF 1)
  • Virus poliomyélitique inactivé de type 3 (32 unités antigène D*) (Saukett)
  • Polyoside d'Haemophilus influenzae type b (12 µg) (polyribosylribitol phosphate)
  • Conjugué à l'
  • Anatoxine tétanique (24 µg)

Commentaire : Adjuvé sur hydroxyde d'aluminium (0,3 mg). **Limite inférieure de confiance (p = 0,95). ***Antigène de surface du virus de l'hépatite B produit à partir d'une souche recombinante 2150-2-3 de levure Sacharomyces cerevisae. *Quantité d'antigène dans le produit final vrac selon les recommandations de l'OMS (TRS 673, 1992) ou quantitié d'antigène équivalente déterminée selon une méthode immunochimique appropriée.


Excipients :
  • Aluminium hydroxyde
  • Solution tampon :
    • Phosphate disodique
    • Phosphate monopotassique
    • Sodium carbonate
    • Sodium bicarbonate
    • Trométamol
    • Saccharose
    • Eau pour préparations injectables
  • Milieu 199 :
    • Mélange complexe de :
      • Acides aminés
      • Sels minéraux
      • Vitamines et autres ingrédients
    • Résidus du procédé de fabrication :
      • Néomycine
      • Streptomycine
      • Polymyxine B

    *Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.