EPITHEA 0,05 POUR CENT, collyre en solution en récipient unidose (PRODUIT SUPPRIME LE 02/05/2011)

Traitement d'appoint des troubles de la cicatrisation cornéenne.


  • Troubles de la cicatrisation cornéenne

Voie locale.
EN INSTILLATION OCULAIRE.
Instiller 1 goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur, 3 à 4 fois par jour, en fonction des troubles oculaires.

Possibilité de réactions allergiques.


  • Réaction allergique

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

- Ne pas injecter, ne pas avaler.
- En raison de la coloration du collyre à la VITAMINE B12, le port des lentilles de contact est déconseillé pendant toute la durée du traitement.
- En cas de traitement concomitant par un autre collyre, attendre 15 minutes entre les deux instillations.
- Ne pas toucher l'oeil avec l'embout de l'unidose.
- Jeter l'unidose après utilisation, ne pas la conserver pour une instillation ultérieure.

LISTE:

  • Port des lentilles de contact

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Sans objet.

Durée de conservation :
2 ans.
Après ouverture :une utilisation immédiate est recommandée.
Précautions particulières de conservation :
Jeter l'unidose après utilisation.
Ne pas la conserver pour une utilisation ultérieure.

Forme : Collyre en solution

Dosage : 0,05 %

Contenance : 96 gouttes ou 12 récipients unidoses

Laboratoire Titulaire : THEA (THEA PHARMA)

Laboratoire Exploitant : THEA (THEA PHARMA)


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par Récipient unidose

Principes Actifs :
  • Cyanocobalamine (0.2 mg)

Excipients :
  • Sodium chlorure
  • Eau purifiée

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.