DULCILARMES 1,5 %, collyre en solution en récipient unidose

Traitement symptomatique du syndrome de l'oeil sec.


  • Syndrome de l'oeil sec

Voie locale.

EN INSTILLATION OCULAIRE.

Instiller dans le cul de sac conjonctival inférieur, en tirant légèrement la paupière inférieure vers le bas et en regardant vers le haut, 1 goutte de collyre dans l'oeil ou les yeux malades, 4 à 6 fois par jour, selon la gravité des symptômes.

En cas d’utilisation d’un autre collyre, attendre 15 minutes entre les deux applications.

PRUDENCE en cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines (en cas de vision trouble attendre le rétablissement d'une vision normale avant de conduire un véhicule ou d'utiliser des machines).

Occasionnellement : sensation transitoire de brûlure, d'oeil collé.
Rarement : réactions d 'irritation ou d'hypersensibilité.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:www.ansm.sante.fr.


  • Sensation de brûlure oculaire
  • Sensation d'oeil collé
  • Irritation oculaire
  • Réaction d'hypersensibilité
Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des composants.

LISTE:

  • Hypersensibilité povidone
  • Grossesse

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Les patients présentant une vision trouble doivent s'abstenir de conduire ou d'utiliser des machines.


Il n'y a pas d'étude de tératogénèse disponible chez l'animal.

Il n'existe pas actuellement de données en nombre suffisant sur un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la povidone lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

Toutefois, une pénétration à travers la cornée semble improbable du fait de la taille de la molécule.

En conséquence, l'utilisation de la povidone ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Durée de conservation :

Sous sachet aluminium fermé : 2 ans.

Après ouverture du suremballage en aluminium, les récipients unidoses se conservent 4 semaines dans le carton d'origine à une température ne dépassant pas 25°C.

Toute unidose entamée doit être jetée immédiatement après utilisation.


Précautions particulières de conservation
:

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Pour les conditions de conservation du médicament après ouverture voir la rubrique Durée de conservation.

Forme : Collyre en solution

Dosage : 1,5 %

Contenance : 48 gouttes ou 24 ml ou 60 récipients unidoses

Laboratoire Titulaire : HORUS PHARMA

Laboratoire Exploitant : HORUS PHARMA


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par Récipient unidose

Principes Actifs :
  • Povidone (6 mg)

Excipients :
  • Sodium hyaluronate
  • Sodium chlorure
  • Edétate disodique
  • Phosphate disodique dihydraté
  • Phosphate monosodique dihydraté
  • Eau pour préparations injectables

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.