Pour éviter la déshydratation cet été, misez sur l’alimentation !

Actualités Conseils nutrition Santé naturelle

Rédigé par Alexia F. et publié le 8 juin 2022

Le mois de juin annonce le retour des fruits et légumes riches en eau. La Nature est bien faite puisqu’il s’agit du premier mois de l’été et les fortes chaleurs sévissent déjà sur le territoire. Un des risques est la déshydratation. Retrouvez quelques conseils pour préparer sereinement votre été et rester bien hydraté.

Image d'une femme qui sert de l'eau aromatisée permettant de lutter contre la déshydratation.

Les dangers de la déshydratation

Depuis plusieurs semaines, la France connait de fortes chaleurs. Une des conséquences de la chaleur est la déshydratation. En effet, elle survient lorsque des pertes excessives d’eau ne sont pas compensées. Le corps est alors en manque d’eau et de sels minéraux, essentiels à son bon fonctionnement.

L’eau est le principal constituant du corps humain. Elle compose, en moyenne, 60% d’un organisme adulte. Cependant, elle ne peut pas être stockée et est éliminée essentiellement par l’urine, la respiration et surtout la transpiration. Ainsi, pour maintenir l’organisme en bonne santé, les pertes en eau doivent toujours être compensées par des apports via l’alimentation et la consommation en eau.

Il est donc primordial de savoir reconnaître les premiers signes de déshydratation :

  • Soif ;
  • Lèvres sèches ;
  • Perte de poids ;
  • Fatigue anormale ;
  • Perte de forces.

Si elle n’est pas compensée, la déshydratation peut s’aggraver et donner lieu à des signes plus graves tels que de la fièvre, des maux de tête, des vertiges… 

Lutter contre la déshydratation par l’alimentation

Ainsi, pour protéger son organisme cet été, il est important de demeurer suffisamment hydraté. Le premier réflexe est de boire 1,5 à 2 L d’eau par jour. Mais, il vaut mieux se tourner vers une eau plate à température ambiante.

Des astuces reposant sur l’alimentation peuvent également contribuer à maintenir une bonne hydratation.

L’apport des fruits et légumes crus riches en eau

Les fruits et légumes crus sont composés, en moyenne, à 90% d’eau. Ainsi, la consommation de certains légumes et fruits particulièrement riches en eau permet un apport intéressant :

  • Concombre ;
  • Salade verte ;
  • Courgette ;
  • Tomate ;
  • Melon ;
  • Pastèque.

Faire des repas plus légers

Les plats riches en matières grasses sont plus longs à digérer et risquent de créer une sensation de chaleur intense. Par conséquent, il convient de :

  • Troquer les soupes contre les gaspachos ;
  • Privilégier la viande blanche ;
  • Privilégier les sorbets.

Eviter les plats trop salés

Un fort apport en sel accélère la sensation de soif et la déshydratation. Il est alors recommandé d’éviter les aliments trop salés (charcuterie, fromages, produits transformés…).

Le melon et la pastèque, les stars de l’été

Chaque année, chaque ménage français achète environ 6 kg de melon. Il est ainsi 7ème au rang des fruits et légumes les plus consommés en France. Et pour cause, il présente de nombreux atouts :

  • Une forte teneur en eau (environ 90 %) ;
  • Une source importante de vitamines A et C. Ainsi, 100 grammes de melon couvrent près de 70 % des besoins journaliers en vitamine A et environ 60 % des besoins journaliers en vitamine C ;
  • Des apports intéressants en potassium (environ 20 % des besoins journaliers en potassium pour une moitié de melon).

De son côté, la pastèque est indéniablement le fruit des fortes chaleurs. Chaque Français en consomme en moyenne 1,3 kg par an. Comme le melon, sa capacité à désaltérer n’est pas son seul atout nutritionnel.

Riche en béta-carotène et en vitamine C, elle renferme également une substance connue pour son effet anti-inflammatoire, le lycopène, un composé retrouvé par ailleurs dans les tomates. La consommation de pastèques est notamment recommandée par les autorités de santé pour se désaltérer en cas de canicule.

Rédigé par Estelle B. le 23 août 2018. Mis à jour par Alexia F., Docteure en Neurosciences le 8 juin 2022.

Sources
– Déshydratation. Ameli. Consulté le 8 juin 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.