burnout

Le burnout est un mal bien connu dans le monde du travail. Il se traduit par un épuisement physique, émotionnel et mental résultant d’un investissement prolongé dans un contexte de travail exigeant au niveau émotionnel. Le plus souvent, le burnout affecte les travailleurs très investis dans leur emploi et les individus fragiles émotionnellement.

Définition

Qu’est-ce qu’un burnout ?

Le burnout, aussi appelé « syndrome d’épuisement professionnel », correspond à un état de fatigue à la fois physique, émotionnel et psychique au travail. Ce syndrome a été observé pour la toute première fois chez le personnel soignant dans les années 1970. Depuis plusieurs années, le burnout concerne toutes les professions, et touche aussi bien les femmes que les hommes.

Bien que souvent assimilé à un simple épuisement général, le burnout est un trouble, pourtant, bien plus complexe selon certaines recherches scientifiques sur le sujet. D’après les recherches de Christina Maslach, il serait plus exact de dire que le burnout est un processus de dégradation du rapport subjectif au travail selon trois dimensions précises : l’épuisement émotionnel, le cynisme et la diminution de l’accomplissement au travail.

Dans cette analyse, la première dimension qui est aussi la plus centrale est l’épuisement émotionnel, psychique et physique. La fatigue extrême est, en effet, la première manifestation du burnout. Le patient se sent « vidé », la fatigue est chronique, autrement dit les temps de repos ne suffisent plus à la soulager.

La seconde dimension, le cynisme, se réfère à l’attitude négative du patient vis-à-vis de son travail et ses collègues. Le patient se détache et progressivement s’investit de moins en moins dans son travail. Cette dimension correspond en fait à une autoprotection de l’individu par rapport à son mal-être.

Enfin, la troisième dimension correspond à une perte de l’accomplissement personnel, une dévalorisation de soi. Malgré les efforts fournis, le travailleur se sent inefficace et pas à la hauteur du poste.

A quoi est il dû ?

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’apparition d’un burnout :

  • Les exigences au travail, à savoir l’intensité et le temps de travail, la pression subit ;
  • Les exigences émotionnelles en cas de relations avec le public (mécontentement ou mal-être d’un client, violences verbales, etc.) ;
  • Le manque d’autonomie ;
  • Le manque de reconnaissance ;
  • Des relations conflictuelles avec les collègues ;
  • Des objectifs mal définis ou des demandes contradictoires.