PrEP, une stratégie efficace de prévention contre le VIH

Actualités Hématologie

Rédigé par Estelle B. et publié le 22 juillet 2022

Selon SIDA Info Service, 4 856 personnes ont découvert leur séropositivité au VIH au cours de l’année 2020. Ce chiffre est en recul de 22 % par rapport à 2019. Si le nombre de nouvelles contaminations baisse, il reste élevé alors qu’il existe des solutions de prévention, comme la PrEP. Récemment, une étude a mis en avant son efficacité. Explications.

médicament de prep VIH

Qu’est-ce que la PrEP ou prévention contre le VIH ?

Chaque année, le VIH est responsable de plusieurs milliers de nouvelles contaminations. L’infection par le VIH, le SIDA, nécessite un traitement médicamenteux important. Elle présente également de lourdes conséquences sur la vie quotidienne. Pourtant, de plus en plus de jeunes méconnaissent le VIH et sont mal informés des possibilités de prévention, parmi lesquelles la PrEP.

La PrEP est un acronyme pour Prophylaxie pré-exposition. Elle désigne une stratégie de prévention de l’infection à VIH, basée sur la prise d’un médicament antirétroviral. Elle ne s’adresse donc pas aux personnes déjà infectées par le virus, mais à des personnes non-contaminées qui présentent un risque d’exposition au VIH.

La prescription de ce médicament ouverte à tous les médecins depuis 2021

La PrEP peut être proposée par un médecin à une personne présentant un risque d’exposition au VIH. Si la prescription du médecin est bien respectée, l’efficacité de la PrEP avoisine les 100 % et permet d’éviter de nouvelles contaminations. En revanche, la PrEP :

  • Ne protège pas des autres infections sexuellement transmissibles (IST) ;
  • N’a pas d’effet contraceptif.

À savoir ! La PrEP est disponible en France depuis 2016. Elle était alors soumise à la prescription d’un médecin spécialiste. Depuis le 1er juin 2021, tous les médecins, y compris les médecins généralistes, peuvent la prescrire. L’objectif est de faciliter l’accès à cette prévention contre l’infection à VIH

Récemment, une nouvelle étude a été menée pour évaluer l’efficacité de la PrEP en France. Elle portait sur le suivi de 46 706 hommes à haut risque d’infection VIH par voie sexuelle entre 2016 et 2020. Les résultats obtenus révèlent que l’efficacité de la PrEP est de 93 % chez les hommes à haut risque d’infection par voie sexuelle. Ce chiffre de 93 % dépasse de peu le chiffre maximal atteint dans les essais cliniques randomisés.

Quelle est l’efficacité de ce traitement s’il est mal suivi ?

L’efficacité de la PrEP chute dès que l’observance faiblit chez le patient. Ainsi, en cas d’oubli de prise ou s’il interrompt de façon prolongée le traitement, on constate une baisse significative d’efficacité. Elle n’est alors que de 18 % lorsque la consommation du médicament est faible. Ce souci d’observance concerne principalement les hommes de moins de 30 ans, les bénéficiaires de la CMU complémentaire. 

L’observance de la PrEP, capitale pour l’efficacité contre le VIH

L’élargissement de la prescription de la PrEP à tous les médecins permettra de faire bénéficier de cette stratégie efficace de prévention de l’infection VIH à un nombre plus important de personnes à risque d’exposition au virus. Les médecins, comme les patients, doivent être particulièrement sensibilisés à l’intérêt de cette stratégie, à ses modalités, ainsi qu’à l’importance d’une parfaite observance !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– La PrEP, traitement de prévention contre le VIH, disponible chez les médecins généralistes. ameli.fr. Consulté le 18 juillet 2022.
– L’efficacité de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH est confirmée en vie réelle dès lors que l’observance au traitement est bonne. ansm.sante.fr. Consulté le 18 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.