Un produit naturel pour retarder le vieillissement ?

Oct 18, 2018 par

La peur du vieillissement, des maladies et de la mort sont omniprésentes dans nos sociétés modernes qui tentent par tous les moyens de s’en affranchir. Et si un produit naturel pouvait retarder le vieillissement en réduisant la quantité de cellules endommagées dans l’organisme ? C’est ce que suggère une étude américaine récemment publiée dans la revue EBioMedicine.

Produit naturel

Qu’appelle-t-on processus de vieillissement ?

A mesure qu’une personne prend de l’âge, son organisme accumule des cellules endommagées. Parvenues à un certain niveau de dommage, ces cellules entament alors un processus de vieillissement appelé sénescence cellulaire.

La cellule vieillissante libère des facteurs inflammatoires ordonnant au système immunitaire de se débarrasser des cellules endommagées. Si le système immunitaire d’une personne plus jeune est capable de se débarrasser de ces cellules endommagées, chez une personne prenant de l’âge, ces cellules ne sont plus évacuées aussi efficacement. Elles commencent alors à s’accumuler, causant un faible niveau d’inflammation et libérant des enzymes pouvant dégrader les tissus environnants.

Il est bien connu que l’hygiène de vie, l’alimentation et l’exercice physique ont une incidence considérable sur le processus de vieillissement de notre organisme. Une équipe de chercheurs vient de découvrir que traiter des souris âgées avec une substance naturelle, appelée fisétine, avait également des effets positifs significatifs sur la santé et la longévité.

Un produit naturel capable d’améliorer la santé et de prolonger la durée de vie

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont traité des souris âgées avec un produit naturel appelé fisétine, présent dans de nombreux fruits et légumes.

À savoir ! La fisétine est un composé organique de la famille des flavonoïdes. Présents dans de nombreux fruits et légumes, les flavonoïdes sont des anti-oxydants connus pour leurs nombreuses vertus.

Ils ont ainsi pu observer que cette molécule réduisait la quantité de cellules endommagées dans le corps, causées par le vieillissement, et améliorait l’état de santé et la longévité des souris traitées.

 « Ces résultats suggèrent que l’on peut prolonger la période de santé, même en fin de vie. Mais il reste encore de nombreuses questions, comme celle du bon dosage par exemple », déclare l’un des chercheurs de l’équipe.

Cette découverte majeure ne s’est faite que récemment en raison des limites importantes à déterminer comment une molécule agirait sur différents tissus dans un corps vieillissant. Jusqu’à présent, les chercheurs n’avaient aucun moyen d’identifier si un traitement attaquait réellement et spécifiquement les cellules vieillissantes.

Avec l’aide du département de chimie du collège des sciences et de l’ingénieur de l’université du Minnesota, l’équipe de scientifiques a eu recours à la technologie de la cytométrie de masse et l’ont appliquée pour la première fois à la recherche contre le vieillissement.

À savoir ! La cytométrie de masse CyTOF® utilise des métaux rares conjugués à des anticorps pour analyser plus de 30 marqueurs différents à la surface ou à l’intérieur des cellules.

« En plus de prouver que la molécule fonctionne, il s’agit de la première étude scientifique qui démontre les effets de la fisétine sur des sous-ensembles spécifiques de ces cellules endommagées dans un tissu donné ».

Gageons que l’élixir de jeunesse pourrait bientôt voir le jour !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Researchers have discovered how to slow aging. Sciencedaily. Le 2 Octobre 2018.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.