La semaine santé en bref #25

May 23, 2019 par

Chaque semaine, Santé Sur le Net choisit pour vous 5 actualités santé, à ne pas rater :

brèves santé

1 – Une nouvelle mission des pharmaciens, la vaccination

Depuis le mois de mars 2019, les pharmaciens ont une nouvelle mission, la vaccination. Plusieurs textes parus au Journal Officiel le 25 avril 2019 précisent les modalités de mise en œuvre de cette nouvelle mission pharmaceutique. Les pharmaciens doivent suivre une formation spécifique pour être autorisés à vacciner et les officines doivent remplir des critères bien précis. Jusqu’ici, les pharmaciens ne peuvent vacciner que dans le cadre de la vaccination contre la grippe saisonnière.

2 – L’arrêt des traitements pour Vincent Lambert

Après des années de procès et de recours judiciaires, l’équipe médicale a débuté le 20 mai 2019 l’arrêt des traitements de Vincent Lambert. Après un accident de voiture à l’âge de 32 ans, ce patient était dans un état végétatif. Plongé dans un état de sédation profonde et placé sous traitement antalgique, la nutrition et l’hydratation maintenues jusqu’ici par sonde devraient être arrêtées dans les prochaines heures. Cette procédure entre dans le cadre de la loi Claeys-Leonetti du 2 février 2016, lorsque les spécialistes estiment que les traitements consistent en une obstination déraisonnable. La procédure a été arrêtée dès le 20 mai au soir, pour laisser le temps à l’ONU, saisie de nouveau par les parents de Vincent Lambert, de prendre une décision.

3 – Un nouveau livre sur la maladie de Lyme

A l’occasion de la journée nationale de la maladie de Lyme, paraîtra le 29 mai 2019 un ouvrage intitulé « J’ai surmonté la maladie de Lyme ». Ce livre, co-écrit par deux femmes, Laura Arnal et Charlotte Guttinger, relate l’histoire d’une quadragénaire confrontée à cette maladie. Transmise par une piqûre de tique, elle connaît un essor important en France, alors qu’elle reste encore difficile à diagnostiquer. Le livre raconte l’errance médicale de cette mère de trois enfants, qui devra attendre 8 ans avant d’être diagnostiquée et donc traitée de manière adaptée.

4 – Vers un déremboursement de l’homéopathie ?

La question alimente le débat depuis quelques mois, faut-il ou non dérembourser l’homéopathie ? Cette semaine, la commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) vient de rendre un premier avis, très attendu. Cet avis provisoire envisage la possibilité de dérembourser l’homéopathie, l’une des médecines douces les plus plébiscitées par les Français, tout en précisant que des évaluations restent en cours. L’avis définitif de la HAS et surtout la décision du gouvernement devraient être rendus publics d’ici l’été.

5 – Un accès simplifié aux traitements contre l’hépatite C

Les autorités de santé publique ont placé l’élimination du virus de l’hépatite C à l’horizon 2025 dans les mesures phares du plan priorité prévention 2018-2022. Dans ce contexte, elles travaillent en parallèle sur trois axes, la prévention, le dépistage et les traitements. Grâce aux progrès de la recherche, de nouveaux traitements efficaces ont été récemment mis au point. Jusqu’ici réservés à certains spécialistes, deux de ces médicaments pourront désormais être prescrits par les médecins généralistes. La possibilité pour un maximum de patients de profiter des traitements les plus récents et donc d’avoir la meilleure prise en charge.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour les prochaines actualités de santé !

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.