Oligospermie-img

Une oligospermie désigne une anomalie de nombre des spermatozoïdes d’un individu à l’origine d’une éventuelle difficulté à concevoir un enfant. Elle peut être en lien avec une anomalie des spermatozoïdes ou avec une infection. La quantité de spermatozoïdes est évaluée grâce à un spermogramme. Actuellement, il existe peu de traitement pour l’oligospermie. La prise en charge repose, par ailleurs, principalement sur le traitement de sa cause lorsqu’elle est connue et traitable.  Dans le cadre d’un projet de grossesse, une assistance médicale à procréation (PMA) peut être proposée au couple. La FIV-ICSI, qui est la technique d’AMP offrant les plus grandes chances de succès, est idéale en cas d’infertilité masculine.

Définition et symptômes

Rappels anatomiques

oligospermie-definitionUn spermatozoïde est une cellule reproductrice (ou gamète) mâle produit au niveau des testicules. Il est constitué d’une tête et d’un flagelle. Il contient un noyau dans lequel l’ensemble de l’information génétique du père est localisé. Lors des rapports sexuels, les spermatozoïdes sont propulsés dans le vagin après l’éjaculation du sperme. Ils doivent ensuite se déplacer grâce à leur flagelle afin de rejoindre l’ovocyte qui se trouve près des ovaires et le féconder.

Ainsi, la fécondation de l’ovocyte nécessite la migration des spermatozoïdes du vagin vers l’utérus puis vers les trompes utérines. Pour ce faire, les spermatozoïdes doivent traverser la glaire cervicale (sécrétion utérine) ce qui exige une certaine vigueur qui peut faire défaut en cas d’asthénospermie.

On parle d’infertilité dans un couple lorsque après 12 à 24 mois de rapports sexuels réguliers (2 voire 3 fois par semaine), complets et sans contraception, une grossesse ne survient toujours pas. Un couple sur sept consulte pour un problème d’infertilité et un sur dix-huit à recours à un traitement pour y remédier. On estime que l’infertilité est due dans 35% des cas à un problème féminin (trouble de l’ovulation, problème au niveau des trompes) et à un problème masculin (anomalie de nombre ou/et de mobilité des spermatozoïdes) dans 35% des cas aussi.

Qu’est-ce que l’oligospermie ?

L’oligospermie, aussi appelée oligozoospermie, est une anomalie spermatique qui se traduit par une concentration insuffisante de spermatozoïdes dans un éjaculat. Cette condition impacte la fécondité masculine et peut diminuer les possibilités pour un couple d’obtenir une grossesse.

L’anomalie de nombre peut être isolée, ou associée à d’autres anomalies du sperme comme :

  • Une asthénospermie (mobilité insuffisante des spermatozoïdes) ;
  • Une tératozoospermie (spermatozoïdes anormaux présents en grande quantité).

Lorsque ces trois anomalies sont réunies, on peut parler d’oligo-asthéno-tératozoospermie ou OATS. A noter que lorsque l’oligospermie est associée à d’autres altérations spermatiques, l’impact sur la fécondité sera plus important.

Quels sont les symptômes ?

L’oligospermie est totalement asymptomatique, autrement dit elle n’entraîne aucun symptôme. La seule manifestation possible de l’anomalie est la difficulté à concevoir un enfant.

Quelles sont les causes ?

Les causes d’oligospermie peuvent être diverses :

  • Lésion testiculaire (infection, chirurgie) ;
  • Varicocèle (dilatation d’une veine au niveau du cordon spermatique) ;
  • Infections (inflammation des vésicules séminales, obstruction des canaux déférents) ;
  • Anomalie génétique ;
  • Insuffisance hormonale ;
  • Exposition à des toxiques (alcool, tabac, drogue) ;
  • Pathologie affectant l’état général ;
  • Exposition des testicules à des températures élevée (Exposition professionnelle) ;
  • Certains traitements (chimiothérapie par exemple).