Les caries, bien connues des plus jeunes, sont des cavités creusées par des bactéries dans les dents. Elles sont à l’origine de douleurs dentaires. Sans traitement, elles peuvent provoquer la chute de celles-ci. Elles peuvent cependant être évitées grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire, une alimentation équilibrée et éventuellement un apport en fluor.


Carie dentaire

Les caries : définition et symptômes

Selon le Larousse, une carie est « une maladie de la dent détruisant les structures de l’émail et de la dentine. »

Une carie est provoquée par la présence en grand nombre de bactéries dans la bouche. Elles forment ce que l’on appelle la plaque dentaire (dépôt) en s’accumulant sur les dents. Leur développement est favorisé par le sucre dont les bactéries se nourrissent et qu’elles transforment en acide attaquant l’émail puis la dent.

Généralement, une carie est soupçonnée lorsqu’une douleur vive est ressentie au contact de certains aliments, du froid ou au contraire du chaud. L’aspect de la dent (jaunâtre ou brunâtre) peut également être un indicateur. Au début, la douleur est passagère, mais lorsque le cœur de la dent (la pulpe) est atteinte, les douleurs deviennent plus intenses : c’est la « rage de dents ».

Si une carie n’est pas traitée, la dent va finir par être détruite nécessitant alors son extraction. Parfois, un abcès (poche de pus) peut se former et provoquer des douleurs, de la fièvre et un gonflement.

Traitement

Il n’y a qu’un dentiste qui puisse traiter une carie. En attendant la consultation, du paracétamol peut soulager les douleurs.

Le dentiste va enlever, sous anesthésie locale, la partie de la dent atteinte, nettoyer la cavité et la reboucher avec un produit inerte (ne réagissant pas avec l’organisme), communément appelé un « plombage ».

Lorsque la carie est trop profonde et a atteint la pulpe, le dentiste va dévitaliser la dent, c’est-à-dire enlever la pulpe.

En cas d’abcès ou infection, le dentiste prescrit un antibiotique avant toute intervention.

Prévention

Une bonne hygiène bucco-dentaire est la base de la prévention contre les caries. Le brossage des dents doit débuter au plus tôt dans la vie d’un individu.

Ainsi, chez les nourrissons, il est possible de nettoyer quotidiennement les gencives grâce à une compresse humide et fine. Vers 6 ou 8 moins, à l’apparition des premières dents, des brosses à dents « premier âge » sont disponibles. A partir de 2 ou 3 ans, l’enfant peut apprendre à se laver les dents (avec l’aide des parents) en recrachant le dentifrice. En revanche, vers 6-7 ans, l’enfant doit être capable de réaliser seul le brossage de ses dents.

Il est recommandé de se brosser les dents au moins 2 fois par jour pendant minimum 2 minutes pour être efficace. Il faut ensuite conserver cette habitude tout au long de la vie.

L’apport régulier de petite quantité de fluor permet de prévenir les caries en renforçant l’émail des dents et en le préservant des attaques acides.

Enfin, une alimentation équilibrée permet également de prévenir les caries. En effet, le grignotage par exemple favorise les caries (car plusieurs heures sont nécessaires pour que l’acide apporté par l’alimentation disparaisse) puisque du sucre (transformé par la suite en acide) est présent en continue dans la bouche.

Alors, tous à vos brosses à dents !

Charline D., Pharmacien

– Carie. Eurekasante. Le 17 mars 2017.
– Prévenir la carie dentaire. Ameli. Le 25 avril 2017.