douleurs intercostalesUne névralgie intercostale, ou douleur intercostale, est due à une lésion ou à une inflammation d’un ou plusieurs nerfs intercostaux. Elle se manifeste par une douleur au thorax, le plus souvent de courte durée et sans gravité.

Définition

Qu’est-ce qu’une névralgie intercostale ?

On parle de névralgie pour désigner une douleur affectant un nerf. En effet, algie signifie douleur dans le jargon médical. Comme celle-ci est ressentie au niveau du thorax, entre les côtes plus précisément, on parle donc de névralgie intercostale.

Quelles sont les causes possibles ?

Les douleurs thoraciques représentent un motif fréquent de consultation et peuvent être provoquées par différentes pathologies En effet, chaque organe présent dans le thorax peut en être à l’origine.

La cage thoracique abrite :

  • Les organes de la respiration : la trachée, les bronches et les poumons ;
  • Le cœur et les gros vaisseaux sanguins ;
  • L’œsophage.

La cage thoracique est limitée en arrière par le rachis dorsal, en avant par le sternum et les clavicules, et les côtes reliées entre elles grâce aux muscles intercostaux. Les nerfs intercostaux sortent par l’espace laissé entre deux côtes. La cage thoracique est fermée dans sa partie inférieure par le diaphragme (muscle en forme de coupelle) qui permet de séparer le thorax de la cavité abdominale.

Au cours de faux mouvements, d’efforts importants, de choc ou de toux, les muscles intercostaux peuvent se froisser ou se déchirer. Dans d’autres cas, ce sont les nerfs intercostaux qui subissent un étirement ou une inflammation à l’origine de la douleur. ,

Ainsi, une douleur intercostale peut être provoquée par :

  • Une fracture de côte ;
  • Une atteinte articulaire entre les côtes et le sternum, ou les clavicules et le sternum ;
  • Une arthrose de la colonne vertébrale ;
  • Un zona

À savoir ! Si la douleur est du côté gauche, cela peut évoquer une douleur cardiaque, c’est pourquoi, le médecin doit éliminer toute cause cardiaque (infarctus du myocarde)  avant de poser le diagnostic de névralgie intercostale..

Symptômes

L’unique symptôme d’une névralgie intercostale est la douleur thoracique. Elle est généralement réveillée par un mouvement, une toux ou des éternuements, et amplifiée par les mouvements thoraciques (inspiration et expiration). Elle peut être reproduite à la palpation ou à la compression du thorax.

Traitement

La prise en charge d’une névralgie intercostale associe repos et traitement médicamenteux : prise d’antalgiques, d’anti-inflammatoires ou de myorelaxants, selon l’origine e des douleurs.

Les médicaments peuvent être associés à des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie.

Enfin, certaines mesures peuvent permettent de prévenir les douleurs intercostales :

  • S’échauffer avant tout exercice physique, et se reposer après ;
  • Boire beaucoup d’eau au cours de la journée ;
  • En cas de hernies discales connues, éviter de trop solliciter la colonne vertébrale ;
  • Pratiquer une activité physique régulière ;
  • Arrêter le tabac.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Définition d’une douleur thoracique. Ameli. Le 17 septembre 2018.