art-therapie-img

L’art-thérapie en pratique

Qu’est-ce qu’un art-thérapeute ?

art-therapie-pratiqueUn art-thérapeute désigne l’individu qui utilise une technique artistique, quelle qu’elle soit (musique, danse, théâtre, sculpture, dessin, etc.), pour soulager des personnes atteintes de pathologies psychiques, de handicap ou souffrant de difficultés pour s’exprimer.

Un art-thérapeute peut être un psychiatre qui a choisi d’utiliser l’art dans ses thérapies, ou un individu titulaire du titre RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) d’art-thérapie, d’une certification RNCP de médiateur artistique ou d’un DU (diplôme universitaire) d’art-thérapie.

Un art-thérapeute peut exercer à l’hôpital (dans divers services comme l’oncologie ou la pédiatrie), en centre de rééducation, à domicile, en centre social, en maison de retraite, etc. L’art-thérapeute possède également des connaissances théoriques et pratiques sur l’art choisi comme outil de médiation.

À savoir ! Il existe un référentiel des professionnels diplômés (la guilde des art-thérapeutes ou le site de l’FFAT) qui exercent en respectant le code de déontologie propre à l’art-thérapie


Comment se déroule une séance d’art-thérapie ?

L’art-thérapie peut se pratiquer de diverses manières :

  • Individuellement, c’est souvent le cas lorsque le patient est hospitalisé. La séance est effectuée dans sa chambre d’hôpital ou à son domicile ;
  • En groupe sous forme d’atelier.

Avant tout atelier artistique, le thérapeute réalise un entretien avec son patient afin de déterminer avec lui ses motivations et les objectifs de la thérapie. C’est avant tout une rencontre entre le patient et son thérapeute.

La durée d’une séance (le plus souvent comprise entre 1h et 2h) ainsi que le nombre de séances nécessaires d’art-thérapie sont très variables d’un thérapeute à l’autre et dépendent de l’activité pratiquée. Pendant cette séance, le thérapeute peut donner aux patients des conseils techniques si ils le souhaitent. Finalement, une séance s’articule en 3 points :

  • L’expression (verbale ou non) qui consiste à apprendre au patient à communiquer soit avec le thérapeute soit avec les autres participants sur une thématique artistique. Ainsi, au début de chaque séance, le thérapeute prend le temps de faire un point sur l’humeur de son patient, ses envies, ses besoins et les évènements qui ont eu lieu depuis la dernière séance ;
  • La création. L’objectif est de produire une œuvre en rapport avec la problématique du patient. Pour cela, il doit organiser et structurer sa pensée afin de donner un sens et s’exprimer à travers l’œuvre ;
  • La réflexion. Une fois l’œuvre produite, le patient doit pouvoir mettre des mots sur son ressenti et ses émotions. Des échanges ont lieu sur les points forts et les points faibles de l’œuvre, la pertinence d’un matériau et sur les améliorations possibles.

Ce type d’exercice permet au patient d’amorcer un changement d’en la vision qu’il a de lui même et du sens qu’il donne à sa vie.

Les bienfaits de l’art-thérapie

  • Meilleure communication ;
  • Amélioration des relations sociales ;
  • Apprendre à gérer l’anxiété, la peur ;
  • Détourner l’esprit face au stress généré par une pathologie et ses traitements parfois lourds ;
  • Augmenter l’adhérence d’un patient au système de soin (dans le cadre d’une prise en charge pour une maladie) ;
  • Améliorer la confiance en soi et revaloriser l’image de soi ;
  • Stimuler son imaginaire ;
  • Renforcement de la créativité ;
  • Apprendre à faire des choix, à décider ;
  • Eveiller ses sens ;
  • Stimuler la motricité du corps (pour se réconcilier avec, ou valoriser ce qui fonctionne).

Charline D., Docteur en pharmacie

– Art-thérapeute. ONISEP. Consulté le 14 mai 2019.
– L’art-thérapie. CHU de Tours. Consulté le 14 mai 2019.
– Pourquoi choisir l’art-thérapie ? Association des art-thérapeutes du Québec. Consulté le 14 mai 2019.