Bain de pieds dans de l'eau avec des fleurs pour se relaxer

Indications, contre-indications et pratique

Les indications

Jeune homme qui se détend au milieu d'un bain à remousÀ savoir ! La balnéothérapie ne constitue pas le traitement à part entière d’une pathologie. Elle vient en complément de la prise en charge médicale.

Les indications pour la balnéothérapie sont très larges, et visent généralement :

Les contre-indications

La balnéothérapie se pratiquant essentiellement à des températures autour de 34°C, elle peut être contre-indiquée dans le cadre de certaines pathologies. Les patients ayant des pathologies cardiovasculaires, de l’hypertension et des antécédents de phlébite, la chaleur est déconseillée.

La balnéothérapie est également contre indiquée en cas de :

  • Lésions cutanées non cicatrisées, comme une plaie, une escarre ou de l’eczéma ;
  • D’incontinences ;
  • De nausées ou risque de vomissements ;
  • D’affections cutanées ;
  • De fistule artério-veineuse ;
  • De trachéotomie ;
  • De verrues (ou avec un pansement étanche).

Enfin, pour une raison évidente, les personnes souffrant d’une pathologie contagieuse ne peuvent pas partager le même bassin que les autres usagers.

La balnéothérapie en pratique

Les séances de balnéothérapie peuvent être remboursées par la sécurité sociale sur prescription médicale.

Lors des séances, le patient doit apporter à minima son maillot de bain, une serviette, et une bouteille d’eau. Le port d’un bonnet de bain et de sandales peut être imposé également.

Avant toute séance, le kinésithérapeute réalise un bilan individuel. Le nombre de séances nécessaires et les techniques à mettre en œuvre sont définis par le kinésithérapeute. A l’issu de chaque séance, le professionnel réévalue les besoins de son patient, et réadapte, si besoin, les techniques.

La séance a lieu sous la tutelle d’un kinésithérapeute. Elle peut être individuelle ou collective selon la structure de prise en charge. Une séance dure en moyenne entre 30 et 60 minutes. Elle débute toujours par un échauffement progressif et une série d’exercices pour rééduquer les parties douloureuses.

Des étirements clôturent systématiquement la séance.

Charline D., Docteur en pharmacie

– La balnéothérapie. BALNÉOTHÉRAPIE. Consulté le 30 mai 2020.
– La balnéothérapie ou rééducation en piscine. KENEPHYSIO. Consulté le 30 mai 2020.