La sieste réparatrice : quelle efficacité ?

14 juillet 2021 par

De nombreuses personnes souffrent de troubles du sommeil ou ne dorment pas suffisamment la nuit. Face à cette dette de sommeil et à notre rythme de vie effréné, la sieste réparatrice peut s’avérer très bénéfique. Le point sur les bienfaits de ce court moment de repos.

femme en pleine sieste réparatrice

La sieste réparatrice pour réduire la dette de sommeil

Nous sommes nombreux à souffrir d’une dette de sommeil, qui peut impacter significativement notre vie quotidienne : somnolence, stress, difficulté à se concentrer, saute d’humeur… Pour retrouver la forme et gagner en productivité, faire une sieste réparatrice en début d’après-midi peut s’avérer être une bonne idée. Outre le manque de sommeil la nuit, le besoin de dormir en journée serait lié au rythme circadien naturel de notre corps. Ce rythme biologique est inné à tous les mammifères et basé sur la sécrétion d’une hormone induisant une baisse d’énergie. Faire une sieste réparatrice n’est donc pas une nécessité absolue mais permettrait de contrecarrer les effets de fatigue lié à cette sécrétion hormonale.

Or cette forme de repos est trop souvent considérée comme un luxe et non comme une bonne pratique garantissant notre santé et notre bien-être. Faire une sieste réparatrice présente pourtant de nombreux bienfaits.

Cela permettrait notamment d’augmenter nos performances cognitives et psychomotrices, de mieux mémoriser et de consolider les apprentissages de la journée. Sans compter un gain en dynamisme et en créativité. Les adeptes de la sieste seraient également moins sujets aux accidents cardiovasculaires que la moyenne de la population.

Dormir en journée, oui, mais pas trop !

Il existe différents types de sieste, en fonction de la durée de celle-ci et présentant divers avantages. Certaines personnes sont en effet adeptes des micro-siestes, qui consistent à fermer simplement les yeux un court instant, quelques secondes. Répété plusieurs fois dans la journée, ce type de sieste permet de retrouver un peu d’énergie. Elles ont l’avantage d’être discrètes au travail !

La sieste la plus efficace est cependant un peu plus longue, entre 10 et 20 minutes. Elle est idéalement réalisée en tout début d’après-midi, entre 13 et 15 heures, après le déjeuner. Le fait de ne pas dépasser 20 minutes de sieste permet de rester au stade de sommeil léger. On profite alors de ses bienfaits tout en garantissant un réveil rapide et évitant ainsi un état de somnolence. Cette sieste réparatrice permet d’améliorer la vigilance, la concentration et redonne de l’énergie pour le reste de la journée.

Des siestes plus longues, de l’ordre de 30 minutes à 1 heure, sont efficaces pour améliorer la mémoire puisqu’elles nous plongent en état de sommeil lent, ou sommeil profond. Cet avantage est contrebalancé par le fait que le réveil sera plus difficile, avec une phase de somnolence qui peut s’avérer désagréable. Un cycle complet de sommeil dure 90 minutes. Une sieste de cette durée aura l’avantage d’améliorer la vigilance, la concentration et la mémoire tout en permettant de réduire une éventuelle carence en sommeil nocturne. En réalisant un cycle complet, l’éveil sera facilité, sans état de somnolence. Ce type de sieste est cependant difficile à réaliser sur son lieu de travail.

Conseils pour bien faire la sieste

Pour une sieste efficace, le premier point est de respecter son rythme circadien. Ne vous forcez pas à dormir si vous n’en ressentez pas le besoin, mais profitez de l’état de somnolence qui apparait généralement en début d’après-midi pour vous reposer. Mettre une alarme pour ne pas dépasser les 20 minutes de sieste est également une bonne idée.

Installez-vous dans un endroit calme et sombre, si possible sur un lit. Si vous ne trouvez pas le sommeil, ne vous forcez pas. Peut-être avez-vous seulement besoin d’un temps de calme, qui peut être utilisé pour faire des exercices de méditation ou de respiration, tout aussi bénéfiques.

Enfin, si vous vous sentez régulièrement fatigué, avec un besoin répété de dormir en journée, il serait peut-être nécessaire de consulter un médecin car il se peut que vous souffriez de troubles du sommeil. Par contre, si vous souffrez d’insomnie, il n’est pas recommandé de faire la sieste en journée, afin de favoriser le repos nocturne.

Les bienfaits de la sieste sont de plus en plus reconnus dans le monde du travail et certaines entreprises commencent à mettre en place ce rituel de l’après-midi qui améliore la concentration et la productivité.

Morgane Gillard, Rédactrice scientifique

Sources
– Vous faites la sieste ? Voici pourquoi elle est bénéfique pour votre santé. theconversation.com. Consulté le 23 juin 2021.
Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.