Le cochon, une source intarissable pour le don d’organes ?

xenogreffe

La pénurie d’organes est un frein considérable aux greffes entre humains. Pour y palier, les chercheurs se tournent vers d’autres espèces, comme… le cochon. Une équipe internationale vient de publier dans Science ses résultats sur l’inactivation d’un virus porcin transmissible du greffon au receveur. Leur succès constitue une avancée considérable pour la xénotransplantation.

Lire la suite