Le cochon, une source intarissable pour le don d’organes ?

xenogreffe

La pénurie d’organes est un frein considérable aux greffes entre humains. Pour y palier, les chercheurs se tournent vers d’autres espèces, comme… le cochon. Une équipe internationale vient de publier dans Science ses résultats sur l’inactivation d’un virus porcin transmissible du greffon au receveur. Leur succès constitue une avancée considérable pour la xénotransplantation.

Lire la suite

Don d’organes : parlons-en !

don d'organes

En 2016, 22 617 personnes étaient inscrites sur les listes d’attente et seulement 5 891 d’entre elles ont pu être greffées. Malgré l’importance de la question du don d’organes, elle n’est pas facile à aborder auprès des Français. La journée nationale du don d’organes du 22 juin est l’occasion pour Santé sur le Net de faire le point.

Lire la suite