Etre stressé in utero pourrait réduire l’espérance de vie

stress in utero-longévité-foetus

Stress et grossesse ne feraient pas bon ménage à en croire de nombreuses études relatant les conséquences cognitives, comportementales et physiques du stress prénatal sur le fœtus. De surcroît, des chercheurs de l’INSERM viennent de publier pour la première fois des résultats indiquant que le stress in utero pourrait impacter la longévité.

Lire la suite