StopCovid : L’application au centre des débats public et parlementaire

StopCovid : L’application au centre des débats public et parlementaire

En raison de la pandémie de Covid-19, “le confinement le plus strict sera poursuivi jusqu’au 11 mai”, a annoncé Emmanuel Macron le 13 avril dernier. Reconnaissant des “failles” sur la gestion de la crise sanitaire, le chef de l’État entend mieux “préparer l’après”. Une application de tracking numérique permettra de savoir si quelqu’un a été en contact avec une personne contaminée. Mais déjà, elle soulève une polémique sur la protection de la vie privée et des données personnelles.

Lire la suite