Température du corps humain : quand s’inquiéter ?

24 août 2021 par

Avoir une température corporelle trop basse ou trop haute représente un signe clinique qui peut être associé à un problème de santé. Mais quelle est la température normale du corps humain ? À partir de quelle température faut-il s’inquiéter ? Comment la mesurer correctement ?

Température du corps humain

Valeurs normales de la température du corps humain

La température du corps est générée par le métabolisme de la personne. L’être humain est homéotherme, ce qui signifie que sa température reste constante malgré les variations de la température ambiante. Habituellement, la température est considérée comme normale à 37°C. Cependant, cette valeur peut varier légèrement en fonction des individus, sans que cela soit significatif d’un trouble. La température du corps humain est ainsi fonction :

  • De l’âge : les personnes âgées ont une température corporelle plus faible, comprise généralement autour de 35°C.
  • Du moment de la journée : la température est plus élevée de 0,5°C entre 6h et 18h;
  • De la saison : la température du corps est plus élevée en hiver qu’en été;
  • De l’activité physique, qui a tendance à augmenter légèrement la température ;
  • Du sexe : chez les femmes, la température est en moyenne plus élevée de 0,2°C par rapport aux hommes, mais elle varie également en fonction du moment du cycle menstruel. Elle est ainsi plus élevée d’environ 0,5°C en fin de cycle ou en début de grossesse.
  • De la consommation d’alcool : selon le délai entre l’ingestion d’alcool et la prise de la mesure, la température peut augmenter ou diminuer légèrement.
  • D’autres facteurs, comme l’alimentation, le stress, ou un état émotif, qui peuvent faire augmenter la température de 0,5°C au maximum.

Entre 36,5 et 37,8°C, la température est donc considérée comme normale. En-deçà, l’individu est considéré comme étant en hypothermie, au-dessus, c’est l’hyperthermie, où la fièvre.

Des températures différentes en fonction de la méthode de mesure

Il existe plusieurs façons de mesurer la température du corps humain à l’aide d’un thermomètre. La mesure peut être en effet réalisée en plusieurs endroits du corps et les valeurs obtenues seront différentes en fonction de la zone choisie. La température peut être prise :

  • Dans le rectum : les valeurs normales sont de 36,6 à 38,0°C ;
  • Dans les oreilles : les valeurs normales sont de 35,8 à 38°C ;
  • Dans la bouche : les valeurs normales sont de 35,5 à 37,5°C ;
  • Sous les aisselles : les valeurs normales sont de 34,7 à 37,3 °C ;
  • Sur la peau (thermométrie cutanée).

Aucune mesure n’est totalement fiable et dépendra en outre du thermomètre utilisé. Plusieurs types de thermomètres existent actuellement :

  • Le thermomètre au gallium, successeur du thermomètre au mercure et qui fonctionne sur le même principe. Son point faible est la durée de la mesure, qui, pour être exacte, doit être d’environ 5 minutes. Il est utilisable en buccal, axillaire et rectal.
  • Le thermomètre électronique, qui s’impose actuellement un peu partout grâce à sa facilité d’utilisation et à la rapidité de la mesure. Il est également utilisable en buccal, axillaire et rectal.
  • Le thermomètre tympanique à rayonnement infrarouge, dont l’utilisation est moins évidente pour les non professionnels de santé, puisqu’il doit être placé à une distance proche du tympan sans pour autant le toucher.
  • Le thermomètre artériel infrarouge, qui permet une mesure sans contact cutané sur le front, à une distance de 5 centimètres. Simple et facile d’utilisation, il est toutefois peu fiable chez les personnes âgées

Il est recommandé d’utiliser toujours le même thermomètre et de se baser sur une valeur de référence personnelle prise hors période de fièvre. De même, lorsqu’il y a besoin de suivre l’évolution de la température du corps avec plusieurs mesures régulières, il est préférable d’utiliser toujours la même technique (rectale, auriculaire, buccale, axillaire ou cutanée) afin de pouvoir comparer les valeurs.

À partir de quelle température faut-il s’inquiéter ?

La fièvre se définit comme une élévation de la température du corps au-dessus de 37,5°C le matin et 37,8°C le soir, chez un sujet au repos et à jeun depuis plus de 2 heures. D’une manière générale, à cause des différentes façons de prendre la température mais également des variations entre les thermomètres, on peut considérer un état de fièvre lorsque la température dépasse de 1,1°C la température habituelle.

Chez les personnes âgées, ayant déjà une température normale plus faible, un état de fièvre peut passer inaperçu dans un premier temps, d’où la nécessité d’être vigilant au quotidien sur une éventuelle variation de la température.

 Morgane Gillard, rédactrice scientifique

Sources
– Comment bien prendre la température ? ameli.fr. Consulté le 13 juillet 2021.
Morgane G.
Rédactrice scientifique
Passionnée par les sciences en général, s'engage à proposer un contenu accessible et de qualité, basé sur des sources fiables.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.