Le Vaccin ROR n’a aucun lien avec l’autisme !

Mar 13, 2019 par

L’autisme est un trouble du développement neurologique débutant avant l’âge de 3 ans. Il est caractérisé par des difficultés de communication et d’interaction avec les autres. Le lien entre le vaccin ROR (RougeoleOreillonsRubéole) a souvent été à l’origine d’une vive polémique. Une nouvelle étude Danoise confirme que ces derniers ne sont pas liés.

Vaccin-ROR

Une étude sur plus de enfants

Une étude a été réalisé sur 650 000 enfants pendant une période d’environ 10 ans. Des chercheurs Danois ont étudié les données de ces enfants nés entre 1999 et 2010, suivis jusqu’en 2013 et ont comparé le nombre d’enfants ayant reçu un diagnostic d’autisme parmi les vaccinés et les non-vaccinés. Aucune augmentation du risque d’autisme n’a été observée.

Les auteurs déclarent que leurs études renforcent plusieurs travaux antécédents, dont une étude de 2002 portant sur 537 000 enfants danois. Les scientifiques citent également dix travaux menés sur les vaccins et les enfants, dont six portés spécifiquement sur le vaccin ROR et dont aucun lien n’a été révélé.

Une étude qui remonte à 1988

Tout a débuté en 1988 avec la publication du Docteur Andrew Walkefield dans le célèbre Journal The Lancet. En effet, cette étude expliquait qu’une douzaine d’enfants étaient victimes de l’autisme peu après le vaccin ROR. Par ailleurs, cette étude a été rétractée du Journal The Lancet et l’auteur, qui avait falsifié les résultats, a perdu sa licence médicale.

La polémique a laissé des traces et fait des victimes innocentes. En effet, le taux de vaccination avait baissé au Royaume-Uni et des cas de décès par rougeole ont été observés.

Les conséquences n’ont pas été aussi importantes aux Etats-Unis, cependant 125 000 enfants américains nés dans les années 1990 n’ont pas été vaccinés.

Une épidémie de rougeole, la vaccination seul rempart !

La rougeole, les oreillons et la rubéole font partie des maladies les plus contagieuses.  À ce jour, il n’existe aucun traitement curatif contre ces trois maladies. Le vaccin est le seul moyen efficace de prévenir ses maladies et ainsi d’éviter les complications qu’elles peuvent engendrées. Ces maladies sont généralement sans gravité mais peuvent parfois entraîner des conséquences graves, voir mortelles.

De nos jours, le virus de la rougeole continue à circuler, même à l’intérieur d’une population bien vaccinée. Il faut 95% des enfants vaccinés avec 2 doses de vaccins afin d’empêcher la circulation du virus.

En raison d’un taux de vaccination insuffisant, la rougeole est en pleine recrudescence en France. L’Unicef classe l’hexagone parmi les dix pays responsables de plus de 74 % de l’augmentation des cas de rougeole entre 2017 et 2018.

La vaccination contre la rougeole est pourtant obligatoire en France depuis 1er janvier 2018. Elle fait partie des 11 vaccins obligatoires chez les enfants.

Alexana.A, Journaliste Scientifique

– Wakefield’s affair : 12 years of uncertainty whereas no link between autism and MMR vaccine has been proved.em-consulte. Consulté le 07 Mars 2019.

– Questions-réponses sur la vaccination.Sante.gouv. Consulté le 07 Mars 2019.

– Non, le vaccin ROR n’augmente pas le risque d’autisme.EGORA.Consulté le 7 Mars 2019.

– Alarming global surge of measles cases a growing threat to children.UNICEF. Consulté le 7 Mars 2019.

Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.