Vaccination anti-Covid-19 : quel effet sur la transmission du variant delta ?

15 novembre 2021 par

On sait aujourd’hui que les vaccins anti-Covid-19 protègent considérablement contre les formes graves de la maladie. Or, le variant delta du SARS-CoV-2 est hautement transmissible et pourrait même se propager à partir de populations vaccinées au sein d’un même foyer. Selon une étude britannique récemment publiée dans la célèbre revue The Lancet, les personnes vaccinées puis infectées par le variant delta peuvent transmettre (néanmoins dans une moindre mesure) le virus au sein de leur foyer, y compris aux membres de la famille vaccinés. On fait le point.

Vaccination anti-Covid-19 :  quel effet sur la transmission du variant delta

Vaccination et variant delta du SARS-CoV-2

Il est désormais admis que les vaccins anti-Covid-19 réduisent considérablement les risques de formes graves de la maladie, d’hospitalisations et de décès. Mais ces vaccins ne sont pas aussi efficaces pour prévenir la transmission virale, notamment depuis l’émergence du variant delta, hautement transmissible.

À savoir ! La plupart des transmissions du SARS-CoV-2 s’opèrent à l’intérieur des familles où il n’y a ni distanciation physique ni port de masque.

Les scientifiques se heurtent à ce jour à un manque de données quant au risque de transmission du variant delta à partir de personnes vaccinées puis infectées par le SARS-CoV-2. Dans ce contexte, des chercheurs britanniques ont souhaité évaluer la transmission du variant delta chez des personnes vaccinées et non vaccinées présentant une forme légère de la Covid-19, au sein d’un même foyer familial.

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont exploité les données du système britannique de traçage de cas de Covid-19 pour recruter 602 personnes cas contacts de 471 cas index Covid-19 au Royaume-Uni entre le 13 septembre 2020 et le 15 septembre 2021.

À savoir ! Le cas index désigne le premier membre du foyer familial à avoir été dépisté positif au test RT-PCR, sans que l’on puisse formellement savoir si un autre membre de la famille était déjà infecté avant lui. Le cas index est considéré comme le point de départ d’une chaîne de contamination.

Chaque participant (qu’il soit cas index ou cas contact) a ensuite réalisé quotidiennement à domicile un auto-prélèvement combiné du nez et de la gorge pendant une durée allant de 14 à 20 jours. Un test RT-PCR a ensuite été effectué sur ces écouvillonnages naso-pharyngés pour quantifier la charge virale et préciser le type de variant. Au total, ce sont 8145 échantillons des voies respiratoires supérieures qui ont été récoltés.

La vaccination n’empêche pas totalement la transmission du variant delta

Parmi les 163 (26%) participants positifs au SARS-CoV-2, 71 ont été infectés par le variant delta et ont fréquenté 205 cas contacts dont 126 complètement vaccinés, 39 partiellement vaccinés et 40 non-vaccinés. Les scientifiques ont alors analysé les résultats en fonction du statut vaccinal des cas contacts testés positifs pour le variant delta.  Ils ont pu observer que la présence du SARS-CoV-2 chez les cas contacts familiaux exposés au variant delta représentait 25% chez les personnes pleinement vaccinées contre 38% chez les personnes non vaccinées.

La vaccination diminue donc le risque d’être infecté par le variant delta, mais les probabilités de l’être restent néanmoins significatives. Les scientifiques ont d’ailleurs estimé que les vaccins étaient efficaces à 34 % pour prévenir la transmission du variant delta, dans un foyer familial.

Les scientifiques ont ensuite eu recours à une analyse virologique détaillée pour suivre la charge virale parmi les personnes infectées par le variant delta. Ils ont observé :

  • Des pics de la charge virale similaires chez les personnes infectées vaccinées et les personnes non vaccinées.
  • Une diminution de la charge virale plus rapide chez les personnes vaccinées que chez les personnes non vaccinées.

Il est malgré tout nécessaire d’insister sur le fait que la transmission étudiée est celle d’un contexte particulièrement favorable à l’infection, au sein d’un foyer familial avec contacts majeurs et prolongés. Il faut par ailleurs noter qu’aucune infection post-vaccinale n’a été sévère, et qu’aucune hospitalisation n’a été signalée. La vaccination reste indispensable.

La vaccination reste essentielle, les gestes barrières également

Les résultats de cette étude démontrent que si la vaccination réduit le risque d’infections par le variant delta et accélère la décroissance de la charge virale, elle n’empêche pas totalement les personnes vaccinées puis infectées de transmettre le variant delta au sein du foyer, y compris aux contacts entièrement vaccinés. Pour les auteurs de l’étude : « Bien que les vaccins actuels restent efficaces pour prévenir les formes graves et les décès dus à la Covid-19, nos résultats montrent que la vaccination seule n’est pas suffisante pour empêcher toutes les transmissions du variant delta au sein des foyers familiaux dans lesquels l’exposition est proche et prolongée ».

D’après eux, au vu de la circulation du variant delta et à l’approche de l’hiver, la protection vaccinale et le respect des mesures et gestes barrières demeurent donc essentiels pour contenir au mieux l’évolution de la pandémie.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– Community transmission and viral load kinetics of the SARS-CoV-2 delta (B.1.617.2) variant in vaccinated and unvaccinated individuals in the UK: a prospective, longitudinal, cohort study. thelancet.com. Consulté le 9 novembre 2021.
– Covid-19 : de nouvelles données sur l’effet de la vaccination sur la transmission du variant Delta. lemonde.fr. Consulté le 9 novembre 2021.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.