Week-end de l’Ascension : risque allergique élevé

May 4, 2016 par

Week-end_prolonge _risque_allergique_eleve

Pour de nombreux Français, le week-end prolongé sera l’occasion de profiter des premiers rayons de soleil printaniers. Mais gare aux allergies : le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) prévoit une grande diffusion des allergènes de bouleau en France pour au moins 3 jours.

Week-end de l’ascension, attention aux allergies ! Le Nord touché, le Sud provisoirement épargné

La floraison des bouleaux n’est toujours pas terminée, au grand détriment des allergiques. La météo ensoleillée va contribuer à la propagation aérienne des pollens de bouleau durant ce long week-end, avec un risque allergique élevé de la Manche à l’Alsace en passant par Orléans. Le bulletin allergo-pollinique du RNSA annonce un risque moyen du Poitou aux Alpes du Nord et sur les Pyrénées. Seules la vallée du Rhône, la pointe de la Bretagne et les régions côtières du Sud de la France seront épargnées.

Meteo_swiss_allergie_bouleau_04

Le Sud risque d’être exposé par la suite avec la pollinisation aux graminées (pourtour méditerranéen) et aux chênes (Sud-Ouest). La fin de saison risque d’être marquée par les allergies aux pollens de platane, saule, peuplier, cyprès, et pariétaire, réparties dans la plupart des régions françaises.

7 conseils pratiques pour se protéger

En moins de 30 ans, la prévalence des allergies a explosé dans les pays industrialisés. On considère que 25 à 30% de la population est concernée par une maladie allergique, et particulièrement les enfants et les jeunes adultes. Quelques conseils basiques permettent d’en prévenir les symptômes :

  1. Se laver les cheveux régulièrement, porter un couvre-chef : les cheveux retiennent massivement les pollens et prolongent l’exposition au visage et aux voies respiratoires ;
  2. Porter des lunettes permet de protéger les yeux lors des sorties en plein-air ;
  3. Changer de vêtements et les laver régulièrement lors des pics polliniques ;
  4. Ne pas tondre la pelouse durant les périodes à risque : la pelouse retient les allergènes tombés au sol, la tondre ne ferait que les redistribuer dans l’air ;
  5. Aérer l’habitat lorsqu’il n’y a pas de vent : il est classiquement recommandé d’ouvrir les fenêtres le matin car en raison de l’humidité ambiante, les pollens sont moins volatils ;
  6. Ne pas conduire la fenêtre ouverte ;
  7. Eviter les expositions aux produits irritants : fumée de tabac, solvants, alcools, agents de décolorations … ces produits assèchent la peau et la rendent plus sensible aux allergènes.

Hadrien V. Pharmacien


Sources
« Prévisions de pollinisation du bouleau ». MeteoSuisse. 03/05/2016 au 05/05/ 2016
« Bulletin allergo-pollinique N°17 ». RNSA. 29/04/2016
« Dossier Allergies ». Inserm et Société Française d’Allergologie. 03/2016

Hadrien V.
Pharmacien.
Spécialiste en produits vétérinaires, aime particulièrement étudier l’actualité et les nouveautés dans ce domaine.
Passionné de digital et webmarketing dans le milieu de la santé.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.