La pilule en France, où en est-on ?

Sep 23, 2016 par

contraception pilule france

Après s’être battues il y a 60 ans pour le libre accès à la pilule contraceptive, et l’adoption de la loi Neuwirth libéralisant la contraception en France il y a une cinquantaine d’années, où en sont les femmes, avec les moyens de contraception aujourd’hui ?

Pourquoi les femmes oublient-elles leur pilule ?

Beaucoup s’attendaient à ce que la loi Neuwirth entraine la disparition des grossesses non prévues. Pourtant aujourd’hui en France, un tiers d’entre elles restent imprévues. Comment l’expliquer : la pilule, très efficace si elle est prise chaque jour, ne l’est plus en cas d’oublis courants et répétés.

Ainsi, selon une étude européenne réalisée en 2016, sur 4 500 femmes, dont 500 femmes françaises, 39% des femmes de 21 à 29 ans (appelées Millenials), reconnaissent avoir oublié de prendre la pilule au moins une fois au cours du mois dernier, en France.

Cet oubli de pilule des Millenials, serait dû à leur rythme de vie, alliant stress, emploi du temps chargé, préoccupations ; contexte qui peut provoquer une altération de la mémoire et des oublis quotidiens, comme oublier ses clés, sa pilule, ou encore, de se démaquiller le soir.

55% des femmes interrogées dans le cadre de cette étude ont indiqué être plus susceptibles d’oublier leur pilule lorsqu’elles sont préoccupées. Parmi elles, plus de la moitié aurait déjà pensé à utiliser une autre méthode de contraception, ne nécessitant pas une prise quotidienne.

France et contraception d’urgence

La France, en situation paradoxale, a un taux de grossesses non désirées élevé (un tiers) malgré une diffusion et une utilisation massive des méthodes de contraception. Les différents moyens de contraception étant efficaces à 99% (lorsqu’ils sont utilisés correctement), une question se pose : sont-ils correctement utilisés ?

En 2005, une majorité de femmes déclarait avoir recours à la contraception d’urgence suite à une erreur d’utilisation du moyen de contraception habituel. Chez les femmes de 20-24 ans, la prise de contraception serait consécutive à l’oubli de pilule dans 42% des cas.

Ceci serait dû à des facteurs extérieurs, pouvant impacter l’adhésion au moyen de contraception (tels que stress, surmenage…) et provoquer des oublis, ou de mauvaises utilisations. Toutefois, En cas d’oublis fréquents, d’autres moyens de contraception (ne nécessitant pas de prise quotidienne) peuvent être envisagés.

A savoir ! En cas d’oubli répété de la pilule, ne pas hésiter à demander conseil à un professionnel de santé pour trouver le moyen de contraception le plus adapté.

Méthodes de contraception les plus utilisées en France

  • – Environ 90% des femmes sexuellement actives, aptes à procréer et ne cherchant pas à avoir un enfant utilisent une méthode de contraception.
  • – Environ 55% des femmes utilisant un moyen de contraception utilisent la pilule. Ce taux atteint les 70 % pour les femmes de moins de 35 ans et avoisine les 80% pour les femmes de 15 à 19 ans.
  • – Tous âges confondus, le stérilet (dispositif intra-utérin) est le second moyen de contraception le plus utilisé (26%).
  • – En revanche, les implants, patchs, anneaux et injections de progestatifs sont peu utilisés (6.2% des femmes seulement).

A savoir ! Parmi 100 couples pratiquant continûment le retrait ou la méthode Ogino (mode de contraception naturel basé sur le calcul de la période d’ovulation), pendant 12 mois, 5 à 6 auront tout de même une grossesse.

La contraception dans le monde

  • – La stérilisation féminine est la méthode de contraception la plus utilisée dans le monde (30 %), suivie par le stérilet (22 %), la pilule (14 %), le préservatif masculin (12.6 %).
  • – 60 % des couples en âge de procréer ont recours à un moyen de contraception.
  • – 63% des femmes en âge de procréer utilisent un moyen de contraception.
  • – En Afrique, la contraception concerne moins d’une femme d’âge fécond sur trois.
  • – La pilule et le préservatif masculin sont privilégiés dans les pays développés, la stérilisation féminine et le stérilet dans les pays en développement.
  • – Au Royaume-Uni la stérilisation masculine est la 3e méthode la plus employée.

Bien choisir sa contraception


Yasmine Z., Journaliste scientifique


Sources

Les françaises utilisent-elles un contraceptif adapté à leur mode de vie ? INPES. 2011

La loi Neuwwirth quarante ans après : une révolution innachevée ? INED. Novembre 2007

Enquête Opinion Health/Bayer. Communiqué de presse Bayer. Vu le 23 septembre 2016

La contraception dans le monde. Ined. Aout 2014

Yasmine Z.
Journaliste Scientifique.
Biologiste spécialisée en Pharmacologie Clinique.
Passionnée d’écriture, elle a un tempérament créatif et un style d’aplomb.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.