Trucs et astuces pour soulager le lumbago

Oct 7, 2016 par

lumbago astuces

Qui ne s’est pas retrouvé bloqué à cause d’un méchant lumbago ? Quelques trucs et astuces pour prévenir et soulager le lumbago.

La lombalgie aigüe ou lumbago

Le lumbago ou tour de rein est une lombalgie aigüe, c’est-à-dire des douleurs localisées au niveau des vertèbres lombaires (partie basse du dos). Le plus souvent, ces douleurs durent quelques jours à quelques semaines. Au-delà de 3 mois, le lumbago est qualifié de chronique et nécessite une prise en charge médicale particulière.

L’origine du lumbago est le plus souvent mécanique :

  • Une contracture musculaire;
  • L’arthrose;
  • L’altération des disques intervertébraux;
  • Les mauvaises postures;
  • La manutention de charges lourdes ;
  • Un exercice physique intense ;
  • Une chute.

A savoir ! Le lumbago est très fréquent et la plupart des gens souffrent un jour ou l’autre d’un lumbago. Cependant, il existe plusieurs facteurs favorisants bien identifiés : l’âge, des antécédents de lumbago, la grossesse, une insuffisance musculaire de la ceinture abdominale ou du dos, des contraintes physiques (sport, travail, activités domestiques). Les troubles dépressifs jouent également un rôle dans la survenue de lumbago.

4 astuces pour le lumbago

Dès la survenue du lumbago, plusieurs mesures permettent de soulager efficacement les douleurs :

  1. Adapter ses activités sans les arrêter totalement : ne pas forcer, éviter les mouvements brusques, mais continuer à bouger pour faciliter la récupération musculaire et donc la guérison. Le repos au lit n’est pas recommandé.
  1. Vérifier l’état de la literie qui doit être adaptée à la morphologie, récente et de bonne qualité.
  1. Effectuer des exercices de relaxation et d’étirement du dos pendant une dizaine de minutes chaque jour.
  1. Soulager les douleurs par des médicaments antalgiques dès l’apparition de la douleur (demander conseil à votre pharmacien) :
    • Du paracétamol ;
    • Un anti-inflammatoire non stéroïdien (ibuprofène, kétoprofène) ou de l’aspirine sauf en cas de contre-indication (grossesse, prise de certains médicaments, autres pathologies en cours).

Si le lumbago persiste ou si les douleurs deviennent trop importantes, il est préférable de consulter le médecin traitant pour une prise en charge adaptée. Le médecin pose le diagnostic du lumbago grâce aux symptômes décrits par le patient. Généralement, les examens radiographiques sont inutiles.

  • Le médecin peut prescrire des médicaments antalgiques (paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens, aspirine) mais aussi des médicaments myorelaxants (pour relâcher les contractures musculaires), voire des infiltrations de corticoïdes lorsque les douleurs sont particulièrement intenses.
  • Les séances de kinésithérapie ne sont prescrites qu’en cas de récidives de lumbagos ou de lumbagos chroniques.
  • Un arrêt de travail n’est pas systématique. Il dépend de la nature et de la pénibilité du travail. Sa durée est adaptée par le médecin en fonction du cas spécifique de chaque patient.

Comment prévenir le lumbago ?

Le plus simple serait sans doute d’éviter que le lumbago survienne … Quelques conseils et mesures préventives peuvent être utiles pour limiter les risques :

  • Limiter au maximum la sédentarité :
  • Pratiquer une activité sportive régulière en fonction de la condition physique.
  • S’échauffer avant une activité physique.
  • Se doter d’un équipement de qualité et adapté pour chaque activité physique.
  • Adopter de bonnes postures au quotidien pour maintenir le dos droit en toutes circonstances :
  • S’asseoir correctement.
  • Aménager son poste de travail (ergonomie du poste de travail).
  • Adopter une bonne position devant un écran.
  • Attraper ou ramasser un objet en sollicitant les jambes et non le dos.
  • Répartir la charge au maximum en cas de port de charges lourdes.
  • S’asseoir pour s’habiller et mettre ses chaussures.
  • Monter en voiture en commençant par s’asseoir.
  • Adopter des positions d’appui sur les jambes pour jardiner, faire le ménage, la vaisselle, etc.
  • Changer régulièrement de positions au cours de la journée.
  • Aborder avec le médecin traitant l’intérêt d’une ceinture lombaire en cas de profession associée à de fortes sollicitations du dos.

Le lumbago peut facilement nous gâcher la vie pendant plusieurs jours. Une bonne raison pour adopter de bonnes postures au quotidien. Et s’il fait tout de même son apparition, quelques astuces simples permettent de le soulager efficacement.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie


Sources

AMELI Santé (http://ameli-sante.fr). Lombalgie aigüe. Consulté le 5 octobre 2016.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.