Quelle immunité après une forme légère de la COVID-19 ?

Jun 6, 2020 par

Et si le fait d’avoir contracté une forme mineure de la COVID-19 conférait une immunité protectrice face à la maladie pendant plusieurs semaines ? C’est ce que suggèrent les résultats d’une enquête du CHU de Strasbourg et de l’Institut Pasteur.

Illustration d'un bras bleu foncé qui tient un parapluie bleu foncé pour se défendre du coronavirus

Une étude pour évaluer l’immunité protectrice après une forme légère de COVID-19

Jusqu’à présent, les scientifiques savaient que les personnes atteintes de formes sévères de COVID-19 développaient des anticorps dans les 15 jours suivant le début des symptômes de la maladie. Mais s’agissant des personnes atteintes de formes mineures d’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunologique restait encore mal connue.

Dans ce contexte, des équipes du CHU de Strasbourg et de l’Institut Pasteur ont mené une enquête portant sur 160 volontaires membres du personnel hospitalier des deux sites des Hôpitaux universitaires de Strasbourg et infectés par le SARS-CoV-2. Tous avaient en commun :

  • D’avoir été diagnostiqués positifs par le test PCR.
  • D’avoir développé des formes mineures de la maladie n’ayant pas nécessité d’hospitalisation.

Les équipes de scientifiques ont donc cherché à détecter la présence d’anticorps anti SARS-CoV-2 ainsi que le niveau de leur activité neutralisante au moyen de différents tests.

Une immunité protectrice pendant plusieurs semaines

Il aura fallu plusieurs mois de recherche et des milliers de tests pour obtenir enfin la certitude qu’une immunité protectrice contre la COVID-19 existe bel et bien, même pour les patients ayant développé une forme mineure de la maladie.

Les scientifiques ont en effet pu observer les résultats suivants sur le groupe de patients étudiés :

  • Détection d’anticorps dans 95,6 % des échantillons grâce au test immunodiagnostic rapide
  • Détection d’anticorps dans 99,4 % des échantillons grâce au test S-Flow
  • Détection d’anticorps neutralisants (NAbs) dans 79 %, 92 % et 98 % des échantillons prélevés, respectivement entre 13-20, 21-27 et 28-41 jours après le début des symptômes.

À savoir ! Le Test S-Flow désigne un test très sensible et spécifique qui détecte la protéine S  du SARS-Cov-2 à la surface de la cellule. Ce test est adapté à des activités de recherche épidémiologique car il nécessite un appareillage de lecture particulier (cytomètre de flux), moins répandu que le lecteur de plaques dans les laboratoires d’analyse.

Les résultats montrent ainsi que des anticorps contre le SARS-CoV-2 sont présents chez pratiquement tout le personnel hospitalier de l’étude. Par ailleurs, la quasi-totalité des soignants (98%) a développé des anticorps neutralisants, c’est-à-dire protecteurs, au 28ème jour, ce qui suggère que même pour les formes légères de la maladie, les patients développent des anticorps qui pourraient leur conférer une immunité pendant plusieurs semaines suite à l’infection :  « Notre étude montre que les niveaux d’anticorps sont, dans la plupart des cas, compatibles avec une protection contre une nouvelle infection par SARS-CoV-2, au moins jusqu’à 40 jours après le début des signes. », expliquent les chercheurs.

Prochaine étape pour les scientifiques ?  Evaluer chez ce personnel soignant la persistance de la réponse immunitaire et sa capacité protectrice à long terme.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Une immunité protectrice, même après des formes mineures de Covid-19. LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. Consulté le 27 mai 2020.
– Coronavirus : une immunité face à la maladie d’au moins 40 jours. FRANCE TV INFO. Consulté le 27 mai 2020.
– Développement et évaluation de quatre tests sérologiques de détection d’anticorps anti SARS-CoV-2 et deux tests d’anticorps neutralisants. INSTITUT PASTEUR. Consulté le 27 mai 2020.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.