Un staphylocoque résistant à tous les antibiotiques ?!

Oct 3, 2018 par

Malgré les campagnes de prévention sur le mauvais usage des antibiotiques, leur consommation continue de progresser en France, comme dans le reste de l’Europe. Pourtant, la surconsommation de ces médicaments est clairement associée au développement de bactéries multi-résistantes, capables pour certaines de résister à l’ensemble des antibiotiques actuellement disponibles. Dans ce contexte, des chercheurs australiens ont publié cet été une étude décrivant une espèce de staphylocoque, dont les infections seraient pratiquement incurables.

Staphylocoque

Des antibiotiques à l’antibiorésistance

La surconsommation d’antibiotiques dans les pays industrialisés et le développement de bactéries résistantes sont des enjeux majeurs de santé publique à l’échelle internationale. En effet, dans certains hôpitaux, des patients meurent atteints d’infections, qu’aucun médicament actuellement disponible ne peut guérir. Une situation alarmante moins de 100 ans après la découverte du premier antibiotique !

Dans ce contexte, des chercheurs australiens viennent de publier dans la revue scientifique Nature Microbiology les résultats de leurs travaux sur une bactérie multi-résistante.

Ces chercheurs ont travaillé sur des prélèvements collectés dans 96 hôpitaux, répartis dans le monde entier (24 pays). Dans ces prélèvements, ils ont mis en évidence la présence d’une espèce de Staphylocoque multi-résistant, Staphylococcus epidermidis. Cette bactérie est un staphylocoque blanc, proche du staphylocoque doré.

À savoir ! Le staphylocoque doré, dont le nom latin est Staphylococcus aureus, est l’espèce de staphylocoque la plus pathogène pour l’Homme. Il est notamment responsable de graves infections alimentaires et  nosocomiales (liées aux soins), qui peuvent être potentiellement être mortelles.

Un staphylocoque blanc multi-résistant

Sur les 96 établissements de santé inclus dans l’étude, 78 présentaient des prélèvements contenant des souches multi-résistantes de staphylocoque blanc. Trois variantes de cette bactérie ont été retrouvées dans des prélèvements issus de 10 pays, dont des pays européens.

En analysant le matériel génétique (ADN) des bactéries, les chercheurs ont observé que les souches les plus résistantes aux antibiotiques avaient un ADN légèrement modifié. Au lieu d’être résistantes à une classe d’antibiotiques, ces souches bactériennes se retrouvaient alors résistantes simultanément à au moins 2 classes d’antibiotiques, parmi ceux les plus utilisés en milieu hospitalier.

Les patients les plus vulnérables face à ces souches bactériennes multi-résistantes étaient les suivants :

  • Les personnes âgées ;
  • Les personnes présentant un déficit immunitaire ;
  • Les patients porteurs d’un dispositif médical implanté (cathéter, valve cardiaque, prothèse articulaire).

Des infections mortelles … et incurables !

Au niveau de l’origine géographique des souches bactériennes, les auteurs de l’étude ont indiqué que les bactéries les plus résistantes étaient celles retrouvées dans les hôpitaux européens. Ce phénomène serait à rapprocher des fortes consommations d’antibiotiques, en ville et à l’hôpital, en Europe. L’utilisation dans les services de soins intensifs de certains antibiotiques très puissants, devenue presque courante, a été particulièrement pointée du doigt par les chercheurs.

Ces staphylocoques blancs multi-résistants provoquent des infections graves qu’aujourd’hui aucun médicament n’est capable de traiter. Pourtant, le staphylocoque blanc n’est à l’origine qu’une bactérie naturellement présente sur la peau, qui ne provoque des infections (cutanées, ORL ou urinaires le plus souvent) que chez des personnes en mauvais état de santé.

Plus que jamais l’antibiorésistance fait craindre le pire, lorsque des bactéries capables de résister à tous les antibiotiques actuels sont découvertes dans différents services hospitaliers. Des cas extrêmes qui restent aujourd’hui cantonnés à l’hôpital, mais qui pourraient toucher de plus en plus de patients dans les années à venir !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Global spread of three multidrug-resistant lineages of Staphylococcus epidermidis. Lee, J.Y.H. and al. 2018. Nature Microbiology 3 : 1175–1185.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.