Mieux comprendre le syndrome de Diogène

association de maladies mentales au syndrome de Diogène

Dès 1975, deux gériatres anglais, Clark et Mankikar décrivent une addiction comportementale connue depuis un certain temps, mais peu étudiée : l’accumulation compulsive. Baptisé syndrome de Diogène, en référence au philosophe grec, Diogène de Sinope qui avait la particularité de vivre dans une amphore et dans le dénuement le plus total en dénonçant les artifices de la société. Pour mieux comprendre ce syndrome, des chercheurs ont étudié, en détails, le profil de 50 personnes, âgées de 50 à 93 ans et atteintes du syndrome de Diogène. Focus sur les résultats parus dans la revue Journal of Aging Research & Clinical Practice.

Lire la suite