Sur la piste génétique du lymphome folliculaire

mise en cause du gène sestrine 1 dans le développement du lymphome folliculaire

Chaque année, plus de 4000 personnes en France sont touchées par un lymphome folliculaire, un cancer du système immunitaire. Une équipe de chercheurs internationaux vient d’identifier, grâce à une étude clinique, que le gène sestrine 1 est fréquemment absent ou inactivé chez les patients atteints de cette maladie.

Lire la suite