L’association Sparadrap guide les enfants dans le monde de la santé

Feb 15, 2017 par

Les blouses blanches et les hôpitaux font souvent très peur aux enfants. Depuis plus de 20 ans, l’association Sparadrap aide les enfants et leurs parents à mieux comprendre et à mieux vivre toutes les situations liées à leur santé. En janvier 2017, elle a reçu pour ses rubriques sur les médicaments le prix bronze du Festival de la Communication Santé. Santé sur le Net vous présente l’association Sparadrap.

Association Sparadrap explique la santé aux enfants

Association Sparadrap

Créée en 1993 par des parents et des professionnels de santé, l’association Sparadrap s’est fixé trois objectifs principaux :

  • Mieux informer et préparer l’enfant et ses parents aux situations de soins (examen, soin médical, visite, hospitalisation) ;
  • Prévenir et soulager de manière optimale la douleur de l’enfant (le peau à peau en néonatalogie, en soins intensifs et en réanimation néonatale, le toucher-massage en néonatalogie et en pédiatrie) ;
  • Valoriser le rôle des proches dans la santé de l’enfant (favoriser le partenariat enfant-parent-soignant, accueil de la fratrie en réanimation néonatale).

Informé et rassuré, l’enfant peut ainsi mieux accepter les soins et participer aux choix qui le concernent, en devenant acteur de sa santé.

Environ 300 bénévoles participent chaque année aux différentes actions menées par l’association Sparadrap :

  • La conception de documents illustrés pour informer les familles (une visite sonore de l’hôpital, le déroulement d’une piqûre, la pose et le retrait d’une sonde nasogastrique…) ;
  • La création d’outils pour les professionnels de santé ;
  • La réalisation de formations ou d’actions de sensibilisation auprès des soignants (informer par le jeu à l’hôpital, le jeu dans la relation de soin) ;
  • La tenue d’un site internet destiné à informer et à conseiller les enfants, les parents et les acteurs de santé.

L’association Sparadrap collabore avec de nombreuses institutions publiques et privées, des sociétés savantes et des associations de professionnels de santé. Elle travaille sur l’ensemble du territoire français et des DOM-TOM, mais aussi en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, au Québec, au Royaume-Uni et dans plusieurs pays d’Afrique.

Pour les parents, un espace de conseils et d’information regroupe :

  • Des conseils pratiques sur la santé, l’hospitalisation, les soins, etc. ;
  • Une sélection d’ouvrages thématiques ;
  • Des témoignages de parents et des dessins d’enfants ;
  • Des actualités ;
  • Un carnet d’adresses.

Les professionnels de santé bénéficient d’un espace de référence dédié avec :

  • Des dossiers de conseils pratiques sur l’information des familles ou la douleur de l’enfant ;
  • Des exemples d’initiatives prises dans certains services ;
  • De nombreux textes de références et des sources d’information ;
  • Des actualités.

Améliorer la prise en charge des enfants hospitalisés

Parmi les actions menées par l’association Sparadrap au cours de l’année 2016, un partenariat a été signé avec la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) pour améliorer la prise en charge des enfants hospitalisés.

Les enfants doivent pouvoir bénéficier d’une prise en charge spécifique, à tous les niveaux (accueil, information, prise en charge de la douleur, place des parents et des proches). La FHP s’est engagée à mieux faire connaître les services de l’association pour aider les enfants, leurs familles et les professionnels de santé. Grâce à ce partenariat, les enfants devraient pouvoir davantage se préparer et mieux vivre l’hospitalisation.

Un meilleur accueil des enfants devant subir une anesthésie est un exemple démonstratif d’amélioration de leur prise en charge à l’hôpital. En France, plus d’un million d’enfants sont opérés chaque année. L’anesthésie constitue une source d’inquiétude pour l’enfant, mais aussi pour ses parents. En septembre 2016, l’association Sparadrap a mis en ligne un questionnaire gratuit, intitulé « Mieux te connaître pour mieux t’endormir », destiné à toutes les familles, dont l’enfant doit prochainement subir une anesthésie.

Remis à l’équipe médicale avant l’intervention, ce questionnaire portant sur les habitudes de vie et les centres d’intérêt de l’enfant permet de créer plus facilement et plus rapidement un lien de confiance entre les soignants et l’enfant. Or ce lien est capital pour réduire la peur et la douleur de l’enfant face à l’intervention.

Parallèlement, plusieurs autres outils sont mis à la disposition des familles sur le site internet de l’association Sparadrap :

  • Un guide illustré « Je vais me faire opérer… alors on va t’endormir » ;
  • Des fiches pour expliquer les consignes préopératoires (douche avec un antiseptique, jeûne…) ;
  • Un masque d’anesthésie et une tenue médicale pour familiariser l’enfant avec l’environnement médical.

Cette action vient en complément des mesures entreprises par les équipes médicales pour réduire le stress et la douleur de l’enfant (hypnose, traitements anti-douleur, jeu…).

Expliquer les médicaments aux enfants

Tous les enfants, quel que soit leur âge, peuvent être obligés de prendre des médicaments dans différents contextes (prévention, traitement, soulagement de la douleur). Mais les médicaments suscitent de nombreuses questions chez les enfants : à quoi sert un médicament ? Comment est-il fabriqué ? Quelle est sa forme ? Comment le prendre ? Que faire s’il est mauvais ou trop gros pour être avalé ?

En mars 2016, l’association Sparadrap a conçu plusieurs outils pour informer les enfants et leurs parents sur les médicaments :

  • des contenus illustrés, précis et validés scientifiquement ;
  • une rubrique pédagogique pour les enfants de 6 à 12 ans, malades ou non, avec un quizz pour tester leurs connaissances ;
  • un dossier-conseils complet pour les parents (informations importantes à connaître, les précautions, les risques…).

Ces contenus visent à faciliter la prise des médicaments par les enfants, tout en minimisant les risques médicamenteux.

L’association Sparadrap multiplie ainsi les actions pour faciliter le parcours de l’enfant dans l’univers de la santé, tout en impliquant ses proches et les professionnels de santé. Elle constitue ainsi un acteur capital dans l’amélioration des soins destinés aux enfants.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Association Sparadrap, Communiqués de presse, consultés le 13 février 2017.
– Association Sparadrap, Dossier de présentation, 20 ans d’actions pour soulager la douleur de l’enfant lors des soins. 2013. 20 pages.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.