Vers la fin de la carie dentaire grâce à un gel régénérant l’émail des dents ?

Sep 23, 2019 par

Comment révolutionner le traitement de la carie dentaire ? C’est en voulant répondre à ce défi que des chercheurs de l’université de Zheijiang, en Chine, ont réussi à mettre au point un gel permettant de régénérer l’émail des dents. Retour sur ces travaux innovants publiés dans la revue Science Advances.

grand sourire d'une belle jeune femme

La carie dentaire en bref

La carie dentaire est une pathologie extrêmement répandue et nous ne sommes pas tous égaux devant cette infection bactérienne en dépit d’une hygiène bucco-dentaire régulière et appropriée.

Les bactéries de la plaque dentaire transforment les résidus alimentaires (et surtout les sucres comme le glucose, le fructose, l’amidon, le lactose) en molécules acides qui finissent par attaquer l’émail des dents (canine, incisives, molaire) puis la dentine, un tissu calcifié situé en dessous. De plus, les aliments trop acides et la mastication peuvent aussi attaquer l’émail des dents.

À terme, une carie dentaire se forme.

À savoir ! L’émail ou le cément des dents est le tissu le plus dur et le plus minéralisé du corps humain en contenant 96% de minéraux. Il recouvre la couronne de la dent et est composé de cristaux d’hydroxyapatite et son épaisseur, de l’ordre de 2 millimètres, est variable. Il protège la dent des agressions extérieures comme le chaud, le froid, la pression ou les attaques acides. Il ne comporte ni vaisseaux ni nerfs et si une carie survient, c’est seulement le changement de teinte de la dent qui permet de la détecter.

Le traitement de la carie dentaire nécessite obligatoirement l’intervention d’un dentiste qui réalise alors un plombage : sous anesthésie locale, il enlève la partie de la dent malade, nettoie la cavité puis utilise un produit inerte (qui ne réagit pas avec l’organisme) pour remplir la cavité. Le produit inerte peut être du métal, de la céramique ou des résines composites qui peuvent, par ailleurs, se détacher au bout d’un certain nombre d’années.

Pour prévenir la survenue de la carie dentaire, des chercheurs chinois, encadrés par le Pr Tang du département de chimie de l’université du Zhejiang à Hangzhou, ont mis au point un gel qui inciterait l’émail à se régénérer.

Un matériau régénérateur d’émail

Le gel mis au point par les spécialistes est composé de molécules proches de celles présentes dans l’émail : du phosphate et du calcium.

Le développement d’un tel type de matériau stimulant la régénération de l’émail n’est pas à son premier coup d’essai.

En effet, d’autres spécialistes en biomatériaux dentaires ont déjà tenté de mettre au point un gel de ce type. Ici, l’innovation réside dans le fait que les chercheurs chinois ont réussi à fabriquer un gel avec des particules plus fines que celles précédemment mises au point. Ces particules d’un nanomètre de diamètre (1 milliardième de mètre) peuvent adhérer plus facilement à l’émail de la dent.

Pour tester la biocompatibilité et l’efficacité de leur gel, les chercheurs l’ont expérimenté, in vitro, sur des dents humaines abimées et placé, pendant 48 heures, dans un milieu bactériologique imitant l’environnement de la bouche.

Lorsque le mélange a été appliqué sur ces dents, il a réparé la couche d’émail jusqu’à environ 2,5 micromètres d’épaisseur. Il a également réalisé la croissance d’un nouvel émail avec un arrangement atomique aussi ordonné que l’émail dentaire naturel.

Cependant, cette nouvelle couche d’émail est apparue 400 fois plus fine que de l’émail non endommagé.

Les chercheurs envisagent de répéter l’application du gel pour augmenter l’épaisseur de l’émail.

En attendant de réaliser les premiers essais chez l’homme, les chercheurs continuent leurs investigations de biominéralisation sur des dents in vitro et le modèle animal.

Julie P., Journaliste scientifique

– Caries : une nouvelle technique pour réparer l’émail de nos dents. Futura Sciences. Consulté le 20 septembre 2019.
– A novel way to repair tooth enamel. Zheijiang university. Consulté le 20 septembre 2019.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.