La présence d’un chien pour limiter le stress chez l’enfant ?

May 25, 2017 par

Nous avons tendance à associer le stress à des responsabilités d’adultes, à des contraintes liées à la vie professionnelle ou encore à des péripéties familiales. Mais, les enfants n’en demeurent pas moins épargnés et les conséquences ne sont pas à négliger. La relation avec un chien peut les aider à mieux gérer des situations stressantes

stress chez l'enfant chien

Le stress chez l’enfant, attention aux conséquences !

Les enfants, plus ou moins jeunes, peuvent également connaître ces périodes de stress. Quelle que soit la raison, ces situations se doivent d’être identifiées et limitées. En effet, il a été démontré qu’un stress chronique, chez l’enfant, pouvait entraîner des effets néfastes sur leur santé.

Le stress de courte durée est bénéfique en termes de motivation, d’atteinte d’objectifs, ou de performance. En revanche, l’état chronique de stress l’est beaucoup moins. Un état de stress accru peut avoir des effets, non seulement sur l’état de santé mentale de l’enfant, mais également sur son état physique et physiologique.

L’Institut National de la Santé Mentale (NIMH) a notamment mis en avant les risques accrus de dépression et d’anxiété, liés à un état chronique de stress. Physiologiquement, cet état peut également engendrer des pathologies cardiaques ou encore le développement de diabète.

Nos enfants ne sont donc pas épargnés des situations stressantes. Les scientifiques ont alors souhaité creuser le sujet et trouver des solutions en termes de prévention.

Le chien, meilleur ami de l’enfant ?

Des études précédentes ont montré les bienfaits d’une présence animalière, dans le cadre d’un stress chronique chez l’adulte. En est-il de même chez l’enfant ? Des chercheurs de l’Université de Floride ont permis d’apporter la réponse à cette question !

Près de 100 enfants, âgés de 7 ans à 12 ans, ont été impliqués dans cette étude. Par le biais de mesures du taux de cortisol (« hormone du stress »), les scientifiques souhaitaient évaluer le niveau de stress des enfants en fonction de la présence ou non d’un parent, d’une personne ou d’un chien et ce, dans le cadre de l’exécution de tâches « stressantes » (changement d’activité scolaire, examen ou test à l’école, oral et peur de se sentir ridicule, etc.).

Les résultats étaient significatifs : le taux de cortisol, et donc le niveau de stress, était dépendant du « support social » dont bénéficiait l’enfant.

Les enfants ayant exécuté ce type de tâche, en compagnie d’un chien, présentaient le taux de cortisol le plus faible. Par ailleurs, l’avis des enfants a été pris en compte et concordait avec les mesures biologiques.

La compagnie d’un chien, dans le cadre de tâches potentiellement stressantes, aurait donc un effet bénéfique pour l’enfant.

Delphine W., Ergonome spécialisée en Santé au Travail.

– Is your child stressed? Get them a dog. Ana Sandoiu. MedicalNewsToday. Le 14 mai 2017.
Delphine W.
Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.
Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.
Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.