Chirurgie éveillée: un patient guide l’opération via des lunettes 3D

Feb 18, 2016 par

Chirurgie_eveillee_un patient_guide_operation_avec_des_lunettes_3D

Un patient a été opéré d’une tumeur cérébrale, équipé de lunettes 3D pour guider le chirurgien. Une première mondiale qui a eu lieu au CHU d’Angers le 27 janvier 2016. Trois semaines plus tard, le patient est en parfaite santé.

La réalité virtuelle pour guider le chirurgien

Le patient était atteint d’une tumeur cérébrale profonde située entre des circuits neuronaux impliqués dans la vision et le langage. Suite à une maladie ophtalmologique, celui-ci ne bénéficiant plus que de la fonctionnalité d’un seul œil. Le projet CERVO (Chirurgie Eveillée sous Réalité Virtuelle dans le bloc Opératoire) a permis d’extraire sa tumeur tout en préservant sa vision.

Le projet a été lancé en 2014 par l’équipe de neurochirurgie du professeur Philippe Menei en collaboration avec l’orthophoniste Sophie Hue, la neuropsychologue Ghislaine Aubain et l’anesthésiste Adam Terminasian. Côté technique, le programme de réalité virtuelle a été développé par Marc Le Renard avec la participation du laboratoire d’Interactions Numériques Santé Handicap (INSH) et l’Ecole d’ingénieurs en Sciences Technologies du Numérique (ESIEA).

Les lunettes 3D ont permis au patient éveillé de signaler quand sa vision était altérée. La réalité virtuelle a permis de stimuler des champs neuronaux complexes impliqués dans l’interaction avec l’espace et la prise de décision dans une situation inattendue. Jusqu’alors, ces circuits étaient impossibles à mobiliser dans le cadre d’une chirurgie en bloc opératoire.

Lunettes 3D : Une nouvelle avancée pour la chirurgie éveillée

Avec la chirurgie classique sous anesthésie générale, cette tumeur aurait été qualifiée d’inopérable. Grâce aux progrès de la chirurgie éveillée, les opérations difficiles d’accès sont devenues envisageables.

Le principe est simple : réaliser une cartographie précise du cerveau avant l’ablation de la tumeur en stimulant des zones cérébrales avec une électrode. Cette cartographie nécessite une participation active du patient et permet d’épargner des fonctions cérébrales essentielles, telles que la vision, l’audition ou le mouvement.

On avait déjà vu des images impressionnantes où le patient parlait, chantait, jouait d’un instrument ou réalisait des mouvements pendant une opération du cerveau. Désormais, les neurochirurgiens pourront compter sur l’utilisation des lunettes 3D pour tester les connaissances du patient, son champ visuel ou tout simplement le plonger dans un environnement relaxant.

Les chercheurs imaginent déjà des applications pour les opérations éveillées de tumeurs cérébrales chez l’enfant grâce à la diffusion d’images hypnogènes.

Article suggéré : Greffes d’organes – un succès pour l’année 2015

Hadrien V. Pharmacien


Source
« Tumeur cérébrale : le patient opéré interagit via des lunettes 3D, une 1ère mondiale ». CHU Angers. 15/02/16

Hadrien V.
Pharmacien.
Spécialiste en produits vétérinaires, aime particulièrement étudier l’actualité et les nouveautés dans ce domaine.
Passionné de digital et webmarketing dans le milieu de la santé.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.