mycoses-pieds

La mycose des pieds, désignée également sous le terme de « Pied d’athlète », est une affection dermatologique entraînée par le développement d’un champignon microscopique de la peau, le dermatophyte. C’est la mycose la plus répandue chez l’adulte.

Particulièrement fréquente entre les orteils et au niveau des ongles (30% des sujets présentant une mycose des pieds auraient aussi une mycose des ongles (onychomycose)), cette affection très gênante se soigne facilement, le plus souvent par l’application d’un traitement local.

Le diabète constituant un facteur à la fois favorisant et aggravant des lésions cutanéomuqueuses, les diabétiques sont parmi les victimes les plus touchées par ces infections. Mais ce ne sont pas les seules. D’autres profils d’individus peuvent aussi être concernés.

Définition et symptômes

Champignons microscopiques

Champignons microscopiques

Qu’est-ce qu’une mycose des pieds ?

La mycose des pieds est une des infections fongiques les plus fréquentes touchant le pied. Elle est due à la prolifération d’un champignon microscopique très contagieux, le dermatophyte et dans certains cas, de levures, du genre Candida (plus fréquemment retrouvées dans les mycoses vaginales ou mycoses cutanées toutes confondues).

Un environnement chaud et humide est très propice au développement de ces petits champignons qui aiment particulièrement se loger entre les orteils. L’intérieur chaud d’une chaussure favorise ainsi leur prolifération.

Ces champignons s’installent le plus souvent entre les orteils mais aussi sous les ongles et pire encore, peuvent se propager à d’autres endroits du pied ou du corps.


Quelle est la cause de la mycose des pieds ?

Une fois que ce champignon a contaminé la peau, il peut facilement se transmettre d’un individu à l’autre. Ce micro-organisme se présente sous un aspect filamenteux qui a la capacité de survivre dans des milieux humides et chauds comme les piscines, saunas, etc.

Marcher pieds nus dans les zones publiques (vestiaires, douches communes) est fortement déconseillé afin d’éviter de contracter ces infections mycosiques. Mieux vaut porter des tongs ou des chaussons pour prévenir ce risque de contamination.

Une infection à ce champignon peut aussi se contracter via des objets contaminés tels que des serviettes de bain, des draps ou des vêtements utilisés par d’autres individus.


Les Facteurs de risques

Certaines populations de personnes sont plus à risque de développer ce genre d’infection mycosique, parmi lesquelles figurent :

  • Les sportifs: le port de chaussures fermées telles que les chaussures de sport participe à l’augmentation de la fréquence de cette mycose. De même, la transpiration qui stagne entre les orteils favorise le développement du champignon.
  • Les patients diabétiques: les lésions du pied (provoquées par exemple par une artérite ou une neuropathie) chez le diabétique sont très fréquentes et peuvent se compliquer de mycoses.
  • Les patients présentant des problèmes circulatoires: les personnes présentant des varices ou une artérite des membres inférieurs sont plus exposées à ce type d’affection.
  • Les patients prenant des corticoïdes: la prise de corticoïdes favorise le développement d’infections bactériennes, virales et même mycosiques.
  • Les personnes possédant un système immunitaire affaibli.
  • Les personnes qui vivent majoritairement dans un climat chaud et humide.