mycose des pieds

La mycose des pieds, désignée également sous le terme de « Pied d’athlète », est une affection dermatologique entraînée par le développement d’un champignon microscopique de la peau, le dermatophyte. C’est la mycose la plus répandue chez l’adulte.

Particulièrement fréquente entre les orteils et au niveau des ongles (30% des sujets présentant une mycose des pieds auraient aussi une mycose des ongles (onychomycose)), cette affection très gênante se soigne facilement, le plus souvent par l’application d’un traitement local.

Le diabète constituant un facteur à la fois favorisant et aggravant des lésions cutanéomuqueuses, les diabétiques sont parmi les victimes les plus touchées par ces infections. Mais ce ne sont pas les seules. D’autres profils d’individus peuvent aussi être concernés.

Définition

Champignons microscopiques

Champignons microscopiques

La mycose des pieds est une des infections fongiques les plus fréquentes touchant le pied. Elle est due à la prolifération d’un champignon microscopique très contagieux, le dermatophyte et dans certains cas, de levures, du genre Candida (plus fréquemment retrouvées dans les mycoses vaginales ou mycoses cutanées toutes confondues).

Un environnement chaud et humide est très propice au développement de ces petits champignons qui aiment particulièrement se loger entre les orteils. L’intérieur chaud d’une chaussure favorise ainsi leur prolifération.

Ces champignons s’installent le plus souvent entre les orteils mais aussi sous les ongles et pire encore, peuvent se propager à d’autres endroits du pied ou du corps.

Causes

Une fois que ce champignon a contaminé la peau, il peut facilement se transmettre d’un individu à l’autre. Ce micro-organisme se présente sous un aspect filamenteux qui a la capacité de survivre dans des milieux humides et chauds comme les piscines, saunas, etc.

Marcher pieds nus dans les zones publiques (vestiaires, douches communes) est fortement déconseillé afin d’éviter de contracter ces infections mycosiques. Mieux vaut porter des tongs ou des chaussons pour prévenir ce risque de contamination.

Une infection à ce champignon peut aussi se contracter via des objets contaminés tels que des serviettes de bain, des draps ou des vêtements utilisés par d’autres individus.

Facteurs de risques

Certaines populations de personnes sont plus à risque de développer ce genre d’infection mycosique, parmi lesquelles figurent :

  • Les sportifs: le port de chaussures fermées telles que les chaussures de sport participe à l’augmentation de la fréquence de cette mycose. De même, la transpiration qui stagne entre les orteils favorise le développement du champignon.
  • Les patients diabétiques: les lésions du pied (provoquées par exemple par une artérite ou une neuropathie) chez le diabétique sont très fréquentes et peuvent se compliquer de mycoses.
  • Les patients présentant des problèmes circulatoires: les personnes présentant des varices ou une artérite des membres inférieurs sont plus exposées à ce type d’affection.
  • Les patients prenant des corticoïdes: la prise de corticoïdes favorise le développement d’infections bactériennes, virales et même mycosiques.
  • Les personnes possédant un système immunitaire affaibli.
  • Les personnes qui vivent majoritairement dans un climat chaud et humide.

Symptômes

On peut reconnaître cette infection mycosique grâce aux symptômes suivants, selon le stade de progression de la mycose :

  • Une atteinte primaire de l’espace entre le 4ème et 5ème orteil ;
  • Des démangeaisons ;
  • La formation éventuelle de cloques :
  • Une peau rouge et écaillée ou fissurée ;
  • Une peau sèche ;
  • Une odeur désagréable souvent liée à une macération au niveau des espaces interdigitaux ;
  • Un changement de couleur et d’aspect de l’ongle : épaississement et décollement de l’ongle, décoloration de la matrice qui devient blanchâtre ;
  • Dans les cas les plus sévères, une inflammation du pied peut se déclarer, accompagnée de fissures sur la plante du pied. Ces fissures peuvent provoquer ultérieurement des saignements et des douleurs.
  • A plus long terme, la mycose peut se propager sur toute la surface des pieds et sur les côtés, provoquant alors des rougeurs et une peau desquamée.

mycoses des pieds

Traitements

De nombreux traitements existent afin de soigner la mycose des pieds, suivant la gravité de l’infection. Ce sont des traitements dits antifongiques.

Ces médicaments peuvent se présenter sous différentes formes : gel, crème, poudre, spray ou comprimé. Certains sont disponibles en pharmacie sans ordonnance.

Avant d’appliquer le produit sélectionné, il est plutôt recommandé de désinfecter la zone touchée par la mycose et de procéder régulièrement à des bains de pieds pour faciliter l’action du traitement entrepris (en se séchant bien).

Dans le cas où les symptômes s’aggravent, mieux vaut consulter votre médecin pour adapter le traitement. La consultation auprès d’un spécialiste permet de vous fournir le type de traitement à envisager selon le stade et l’endroit où se propage votre mycose.

Afin d’empêcher de nouvelles infections, maintenir une bonne hygiène des pieds est primordial.

Voici quelques conseils afin de vous aider :

  • Changez de chaussettes tous les jours.
  • Concernant les chaussures, évitez de les porter plus de deux fois d’affilée.
  • Évitez de porter des chaussettes humides ou des chaussures trop serrées.
  • Nettoyez votre douche plusieurs fois par semaine.
  • Portez des tongs ou des chaussures de bain dans des zones communes et humides.
  • Pensez à bien vous sécher entre les orteils (après la piscine ou la douche).
  • Enlevez vos chaussures une fois rentré chez vous (garder vos pieds secs et à l’air libre peut être bénéfique).
  • Désinfectez vos chaussures plusieurs fois par mois ainsi que les tapis de bain (en caoutchouc).
  • Portez des chaussures ou des sandales qui permettent à vos pieds de respirer.
  • Ne partagez pas votre serviette, votre gant de toilette ou vos chaussures avec quelqu’un d’autre. De même, l’utilisation d’un tapis, matelas ou même de draps appartenant à quelqu’un qui souffre d’une mycose, augmente considérablement le risque d’une contagion.
  • Examinez vos pieds régulièrement, surtout entre vos orteils, afin de repérer tout signe d’infection.

Lucie B., Biologiste spécialisée en E-santé

– Comment traiter la mycose des pieds (pied d’athlète) ? SCHOLL – Consulté le 24 août 2017.
– MYCOSE DES PIEDS : soigner la mycose (ou champignon) des pieds. Dermatonet.fr – Consulté le 24 août 2017.
– La mycose des pieds. Ameli Santé. Le 24 avril 2017.