Les vergetures, bien connues des jeunes femmes, sont des marques qui se forment sur la peau lorsque celle-ci a été trop distendue et qu’elle a finit par craqueler. Ce phénomène est fréquemment observé lors d’importante prise de poids. Les hormones peuvent également jouer un rôle important dans l’apparition des vergetures. C’est la raison pour laquelle les femmes y sont beaucoup plus souvent sujettes que les hommes, en particulier pendant les périodes de bouleversement hormonal comme la puberté et la grossesse. Une fois installées les vergetures sont difficiles à faire partir. Ainsi, il est préférable lors de période à risque telle que la grossesse, de prévenir leur apparition en utilisant des produits appropriés.

jambes de femme avec des vergetures

Définition

Que sont les vergetures ?

Les vergetures sont définies comme étant de fines raies cutanées ayant un aspect cicatriciel. Elles sont dues à la distension voire à la rupture des fibres élastiques de la peau au cours d’une grossesse ou après une perte de poids marquée. En effet, les vergetures résultent souvent d’une distorsion importante de la peau, particulièrement en cas de gain de poids rapide et important. La traction exercée sur les tissus provoque une rupture de certaines fibres élastiques constituant le derme.

À savoir ! Parfois, les vergetures peuvent être dues à l’activité hormonale d’un individu, et se manifester chez une personne mince.

On distingue deux types de vergetures : les rouges et les blanches.
La vergeture rouge est celle qui se manifeste la première. Puis, avec le temps elle blanchit, devient plus ridée et très difficile à faire disparaître.

Où peuvent apparaître les vergetures ?

Elles peuvent apparaître sur différentes parties du corps :

  • Chez les femmes, plutôt au niveau du ventre, des hanches, des seins, des fesses, des cuisses, des mollets et de la face interne des bras ;
  • Chez les hommes, plus volontiers le ventre, les fesses, le haut et le bas du dos.

Quelle est l’origine des vergetures ?

Plusieurs éléments déclencheurs ont pu être identifiés, plus précisément 2 périodes bien particulières de la vie d’un individu.

Tout d’abord, la puberté, une période où l’activité hormonale est intense, et où les glandes surrénales produisent beaucoup de cortisol (hormone responsable de la formation des vergetures).

La grossesse constitue la période la plus à risque de développer des vergetures puisque deux facteurs cohabitent au cours de celle-ci : une augmentation de la production de cortisol (comme pendant la puberté) et une prise de poids rapide (notamment au niveau du ventre) où la peau est soumise à de fortes tensions. Pas moins de 75% des femmes enceintes ont des vergetures. Elles apparaissent généralement autour du sixième mois de grossesse.

Le stress et l’anxiété peuvent également être à l’origine d’une production de cortisol et donc à la survenue de vergetures. C’est de cette manière que de nombreuses femmes de 25 à 35 ans voient se former des vergetures sur leur peau en dehors de toute grossesse ou prise de poids. Certains athlètes de haut niveau, également soumis au stress peuvent avoir des vergetures.

Certaines pathologies ou certains traitements peuvent être à l’origine de vergetures. La maladie de Cushing, par exemple, est associée à une hyperproduction de cortisol. Tout comme la prise de traitements à base de cortisone et ses dérivés peut engendrer des vergetures.

Enfin, l’utilisation de produits éclaircissants pour la peau peut aussi engendrer des vergetures puisqu’ils contiennent des dérivés de la cortisone.

Existe-t-il des facteurs de risque ?

Il semblerait que plusieurs facteurs favorisent la survenue de vergetures :

  • L’hérédité ;
  • La qualité de la peau qui est variable d’un individu à un autre. Attention : elle peut être dégradée par le tabac ;
  • L’âge, plus la peau est ferme et tendue, moins l’étirement sera supporté ;
  • Le tabac ;
  • Les variations de poids, lorsqu’elles sont répétées, elles fragilisent la peau.

Symptômes

Les vergetures se présentent d’abord sous la forme de zébrures rouge-violacée, avant de progressivement s’éclaircir jusqu’à finir de couleur blanche nacrée. Elles sont associées à une perte de l’élasticité de la peau et sont quasi-impossibles à faire disparaître une fois installées.

Traitement

Une vergeture est comparable à une cicatrice, donc très difficile à faire disparaître.
Plusieurs techniques peuvent, cependant, être proposées.

En premier, les soins cosmétiques anti-vergetures. Ils se présentent sous forme de crèmes, d’huiles ou de lotions. Ils permettent d’hydrater la peau et d’entretenir son élasticité. Leur efficacité dépend de trois facteurs : de la qualité de la peau, de l’ancienneté des vergetures et de leur origine. Ils sont vendus en pharmacie ou parapharmacie sans ordonnance.

En deuxième, on trouve des crèmes à base de vitamine A permettant à la peau de se régénérer. Ce sont des médicaments, elles doivent donc être prescrites par un dermatologue. Leur utilisation est contre-indiquée en cas de grossesse ou allaitement. Leur efficacité est variable d’un individu à un autre. Par ailleurs, ces traitements doivent être associés à une application quotidienne d’une crème hydratante afin de prévenir un dessèchement excessif de la peau.

Enfin, la médecine esthétique. On trouve trois méthodes principales : le laser, le peeling ou la microdermabrasion. Ces traitements consistent à abraser la peau pour stimuler la production de collagène dans le derme. Ils sont réalisés par des dermatologues, des médecins spécialisés en médecine esthétique ou par des chirurgiens plasticiens. Ils sont contre-indiqués en cas de grossesse et impliquent de ne pas s’exposer au soleil pendant 10 à 30 jours.

Les peeling (à base d’acide glycolique, de phénol ou de trichloracétique) abrasent chimiquement la peau. La microdermabrasion repose sur une abrasion mécanique de la peau par projection de cristaux d’aluminium, d’une pointe rotative ou d’un papier abrasif. Le Laser crée un échauffement thermique de la peau permettant de relancer la production de collagène dans le derme.

Les séances durent de 30 minutes à 1 heure. Le nombre de séances nécessaires est variable. Par ailleurs, il faut attendre entre 1 à 3 semaines, pour pouvoir voir une réelle amélioration.

À savoir ! Les vergetures localisées au niveau du ventre peuvent parfois être traitées par abdominoplastie (opération de chirurgie esthétique). Cette méthode consiste à retirer l’excédent de graisse et de peau sur la partie inférieure de l’abdomen et à retendre les tissus afin d’obtenir un ventre plat et lisse. Elle est parfois combinée à une liposuccion. Enfin, un remodelage des cuisses, des bras et des fesses peuvent aussi supprimer les vergetures disgracieuses présentes dans ces zones.

Prévention

Il est possible de prévenir l’apparition des vergetures.
Il faut tout d’abord, limiter les facteurs de risque en :

  • Evitant les variations de poids rapides et importantes ;
  • N’utilisant pas de médicament contenant de la cortisone sans avis médical ;
  • Limitant le stress.

Ensuite, il faut adopter une alimentation équilibrée et variée afin d’éviter toute déficience, bien dormir (dans l’idéal se coucher avant minuit et dormir au moins 7 heures chaque nuit), pratiquer une activité physique régulière et éviter l’usage de produits éclaircissants sans l’avis d’un dermatologue.

Enfin, en cas de grossesse, il est conseillé de :

  • Surveiller sa prise de poids avec son médecin ou son gynécologue ;
  • Bien hydrater tous les jours la peau, particulièrement au niveau du ventre.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Vergeture. Larousse. Consulté le 12 juillet 2018.