Bactérie Helicobacter pylori 3d

Les symptômes et les complications de l’infection par Helicobacter pylori

Femme en pyjama allongée dans un canapé et ayant des douleurs pelviennesUne infection par Helicobacter pylori peut passer inaperçue pendant de nombreuses années et la plupart des personnes contaminées ne décrivent aucun symptôme. Chez d’autres personnes, elle peut se manifester par différents symptômes, parmi lesquels :

  • Des troubles digestifs ;
  • Une gêne et/ou une douleur au niveau de l’estomac ;
  • Des remontées acides.

Ces symptômes sont caractéristiques d’une inflammation de la muqueuse gastrique, la gastrite, d’abord aigüe puis chronique. Sans traitement, la gastrite envahit l’ensemble de l’estomac et peut aussi devenir érosive, lorsque la muqueuse gastrique est directement attaquée.

Si la gastrite provoquée par l’infection par Helicobacter pylori n’est pas détectée ni traitée, elle évolue insidieusement et peut entraîner deux grands types de complications :

  • Un ulcère gastrique (70 % des ulcères gastriques seraient dus à cette infection) ou duodénal (95 % seraient liés à cette infection), encore appelé ulcère gastroduodénal. Ces ulcères sont marqués par une douleur importante dans le haut de l’abdomen et caractérisés par l’augmentation de la production d’acide gastrique, la production de toxines et la perturbation des mécanismes de protection de l’estomac ;
  • Certains types de cancers de l’estomac : l’adénocarcinome et le lymphome du Malt gastrique.

Les études estiment que 6 à 10 % des personnes infectées par Helicobacter pylori souffriront un jour d’un ulcère et qu’1 % développeront un cancer de l’estomac après plusieurs décennies.