Une thrombose ou phlébite pelvienne est un événement rare résultant de la complication d’une endométrite lors de l’accouchement. Cette affection se traduit principalement par des douleurs et de la fièvre et constitue une urgence médicale.

Phlébite pelvienne - caillot de sang

Définition

Une phlébite désigne l’obstruction d’une veine, généralement au niveau des membres inférieurs, par la formation d’un caillot de sang (thrombose). Dans le cas de la phlébite pelvienne, ceux sont les veines pelviennes localisées au niveau du tronc utérin ou utéro-ovarien qui sont affectées.

On estime la fréquence des phlébites pelviennes à 1 accouchement sur 2000. Celle-ci serait 10 fois plus élevée en cas de césarienne.

Une phlébite pelvienne est une complication de l’endométrite. Une endométrite est une inflammation de l’endomètre, muqueuse tapissant l’utérus, d’origine infectieuse.

Symptômes

Une phlébite pelvienne se traduit dans la majorité des cas par des douleurs au niveau lombaire ou du bas ventre, très souvent associées à de la fièvre. Les douleurs se manifestent dans les deux à sept jours qui suivent l’accouchement. La fièvre peut persister plusieurs jours malgré la mise en place d’une antibiothérapie.

Parfois, une occlusion intestinale ou des symptômes urinaires (difficulté à uriner, besoin fréquent d’uriner) peuvent être présents.

D’autres formes cliniques ont pu être observées :

  • Quelques cas isolés à début plus tardif ;
  • Une fièvre isolée persistante dans 10 à 20% des cas ;
  • Quelques cas isolés de symptômes pulmonaires associés.

Diagnostic

Les signes cliniques (douleurs, fièvre) peu spécifiques rendent le diagnostic clinique difficile.

Dans la moitié des cas, une masse utérine douloureuse correspondant à la veine thrombosée peut être détectée à la palpation abdominale ou au toucher vaginal. L’utérus peut être plus volumineux, plus mou et douloureux au toucher.

L’imagerie permet de confirmer le diagnostic.

En première intention, une échographie abdomino-pelvienne couplée à l’écho-doppler permet de visualiser la thrombose et étudier son extension. Cependant, la tomodensitométrie par injection est un examen beaucoup plus performant pour confirmer le diagnostic.

À savoir ! La tomodensitométrie est plus communément appelée scanner. C’est une méthode d’exploration radiologique, fondée sur la rotation simultanée autour de l’organe cible de plusieurs caméras d’enregistrement.

Traitement

Actuellement, le traitement médicamenteux est instauré d’emblée.

Il est basé sur l’association de trois antibiotiques à une héparinothérapie à dose curative pendant sept à quatorze jours. Dans les 48 à 72 heures qui suivent l’administration, la douleur et la fièvre disparaissent.

Dans certains cas, une hospitalisation en service de réanimation est nécessaire.

Une antivitamine K prend ensuite le relai de l’héparine dès la régression des symptômes. Ce traitement est suivi pendant 4 à 12 semaines. La poursuite d’un traitement anticoagulant est guidée par la disparition ou non du thrombus à l’imagerie.

Charline D., Pharmacien

– Thromboses des veines pelviennes. Jacques Lepercq – Service gynécologie-obstétrique Cochin. 2003.
– Complications des suites de couches. Université virtuelle de maïeutique francophone. Consulté le 12 avril 2018.
– Phlébite pelvienne. Dictionnaire de l’Académie de Médecine. Consulté le 12 avril 2018.
– Tomodensitométrie. Dictionnaire de l’Académie de Médecine. Consulté le 12 avril 2018.