Et si pédaler préservait notre immunité

Apr 15, 2018 par

Bien que le vieillissement soit inéluctable, de nombreuses études se sont lancées à la recherche de nouvelles solutions miracles contre le vieillissement cellulaire. Et s’il suffisait de faire du vélo pour préserver son immunité ou encore mieux vieillir ? C’est ce que révèle une étude britannique publiée dans la revue Aging Cell, réalisée par des chercheurs du « King’s College » de Londres et l’Université de Birmingham.

femme agée et enfant à vélo - immunité

Garder l’immunité d’une personne de 20 ans même à 75 ans !

Le thymus est une glande qui assure la maturation des lymphocytes T, globules blancs qui nous servent de défense contre les pathogènes. Plus on prend de l’âge, moins il est efficace ! Les chercheurs se sont donc penchés sur l’effet d’une pratique régulière du vélo sur le système immunitaire. 125 cyclistes amateurs âgés de 54 à 84 ans, non-fumeurs, et ne souffrant ni d’addiction ni de problèmes cardiovasculaires ont participé à l’étude. Ces derniers ont été comparé à des sujets âgés de 57 à 80 ans, qui ne pratiquent aucune activité physique.

Ainsi, les résultats de l’étude suggèrent que les cyclistes amateurs pratiquant à raison de deux heures et demi de vélo par semaine avait un thymus digne d’une personne de vingt ans ! En outre, les auteurs ont constaté que le tonus des cyclistes amateurs était significativement plus important que celui des personnes moins actives. Le vélo semble donc bien ralentir le vieillissement du système immunitaire. Mais ce n’est pas tout ! Il participerait également au ralentissement de la fonte musculaire et au renforcement du tonus.

Un thymus en bonne santé pour prendre de l’âge sans vieillir

Dans un second temps, les chercheurs ont réalisé des tests biologiques afin d’évaluer les concentrations en éléments biochimiques dans les deux groupes. Ces derniers ont alors constaté qu’aucune élévation des niveaux de lipides ou de cholestérol dans le sang n’a été noté chez les personnes âgées faisant régulièrement du vélo. Dernier avantage, même les taux de testostérone chez les hommes étaient maintenus élevés ! Des résultats qui s’avèrent plutôt positifs pour les personnes désireuses d’entretenir leur jeunesse.

Lire aussiSport sur ordonnance

Lina R., Journaliste Scientifique

– « A lifetime of regular exercise slows down ageing, study finds » King’s College London. Consulté le 10 avril 2018.
– Larousse, Éditions. Encyclopédie Larousse en ligne – thymus. Consulté le 10 avril 2018.
Lina R.
Journaliste scientifique.
Grande admiratrice des métabolismes Biochimiques et physiologiques.
Devise : « apporter la santé par la nutrition et l’innovation digitale »
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.