La résistance aux antibiotiques, la pandémie de demain ?

22 juillet 2021 par

Avant la mise au point des premiers antibiotiques à la fin des années 1920, les infections bactériennes étaient responsables de nombreux décès. Grâce aux différentes classes d’antibiotiques, il est aujourd’hui possible de soigner des maladies graves. Mais le développement de l’antibiorésistance ou résistance aux antibiotiques pourrait remettre en cause cette situation. Explications.

résistance aux antibiotiques

Antibiotiques et infections bactériennes

Face aux infections bactériennes, et notamment aux infections graves, les antibiotiques constituent la seule arme disponible pour sauver des vies à la fois d’enfants et d’adultes. Suite aux abus et aux mésusages des antibiotiques, se développe un phénomène inquiétant : la résistance aux antibiotiques ou antibiorésistance. Ce phénomène désigne la capacité d’une bactérie à échapper au pouvoir thérapeutique des antibiotiques, qui deviennent alors insuffisamment efficaces ou inefficaces face à l’infection.

La résistance aux antibiotiques se développe partout dans le monde et concerne désormais presque toutes les espèces de bactéries pathogènes. Pour résister aux antibiotiques, les bactéries utilisent différents mécanismes, qui leur permettent d’échapper à l’action des différentes classes d’antibiotiques. A l’origine de ces phénomènes de résistance, figurent plusieurs causes humaines :

  • L’usage intensif et répété des antibiotiques à la fois en santé humaine et animale ;
  • L’utilisation des antibiotiques sans confirmation d’une origine bactérienne ;
  • Le recours à des antibiotiques puissants pour traiter des infections bénignes.

Résistance aux antibiotiques : Des bactéries résistantes à toutes les classes d’antibiotiques

Les mécanismes de résistance aux antibiotiques peuvent se transmettre entre les souches bactériennes, favorisant le développement de bactéries multi-résistantes, en particulier en milieu hospitalier. Ainsi, certaines bactéries sont désormais résistantes à toutes les classes d’antibiotiques actuellement disponibles. Il ne reste alors plus aucune solution thérapeutique pour soigner les patients infectés par ces bactéries. Les autorités de santé publique ont pris conscience de la gravité de ce phénomène il y a déjà plusieurs années.

L’antibiorésistance est notamment à l’origine des campagnes d’information sur le bon usage des antibiotiques et l’utilisation des antibiotiques exclusivement en cas d’infection bactérienne confirmée. Pourtant, la prescription d’antibiotiques en France reste parmi les plus élevées d’Europe en 2019. Pour les spécialistes de la question, il est urgent d’agir avant que l’antibiorésistance ne soit à l’origine d’une crise sanitaire majeure. En effet, à ce jour, les cas d’infections par des bactéries multi-résistantes surviennent principalement chez des patients fragiles et en milieu hospitalier. Mais ce type d’infection non curable pourrait se propager en dehors de l’hôpital et atteindre une plus large proportion de la population.

Prévenir les infections et promouvoir une utilisation raisonnée des antibiotiques

Malgré l’urgence de la situation, il est encore possible d’agir et de limiter le développement de l’antibiorésistance, par des actions concertées de tous les acteurs concernés, y compris les patients :

  • Une meilleure utilisation des antibiotiques :
    • Ne pas s’auto-médiquer avec des antibiotiques prescrits pour une autre personne ou dans un autre contexte ;
    • Limiter la prescription des antibiotiques aux seuls cas d’infection bactérienne confirmée ;
    • Respecter la posologie prescrite par le médecin ;
    • Réduire l’utilisation des antibiotiques chez les animaux domestiques et d’élevage ;
  • Des mesures de prévention pour limiter la transmission des infections bactériennes, en particulier en milieu hospitalier ;
  • La découverte de nouvelles classes d’antibiotiques, face auxquels les bactéries n’auraient pas développé de résistance.

L’antibiorésistance pourrait être à l’origine d’une nouvelle crise sanitaire majeure à l’échelle mondiale, si les seules armes disponibles contre les infections bactériennes venaient à devenir totalement inefficaces.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Résistance aux antibiotiques. santepubliquefrance.fr. Consulté le 29 juin 2021.
– Résistance aux antibiotiques : l’autre pandémie. theconversation.com. Consulté le 29 juin 2021.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.