L’insolation (ou coup de chaleur) résulte d’une exposition prolongée au rayonnement solaire ou à de fortes chaleurs. Elle touche principalement les enfants et les personnes âgées. Ce coup de chaleur survient en général lorsque le sujet n’a pas pris les précautions nécessaires pour se protéger ou ne s’est pas suffisamment hydraté.

femme - mal de tête - insolation

Causes

Lorsque l’organisme se retrouve dans une atmosphère particulièrement chaude ou lors d’un effort physique prolongé, la transpiration et la chaleur entrainent une perte d’eau (déshydratation) et une diminution de la tension artérielle. On parle alors d’hyperthermie. Le corps peine alors à réguler sa température interne (thermorégulation) et perturbe l’équilibre des fluides et des sels corporels. Les organes peuvent être affectés et envoient des signaux d’alarme. Des processus de défense tels qu’une réponse inflammatoire sont alors déclenchés.

À savoir ! Attention, l’insolation ne doit pas être confondue avec le coup de soleil.

Symptômes

Nombreux sont les signes d’une insolation. Les symptômes suivants peuvent apparaitre immédiatement à la suite d’une déshydratation :

  • Étourdissement
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Assèchement de la peau
  • Raideur au niveau de la nuque
  • Sensation de chaleur au niveau du visage
  • Nausées
  • Vomissements
  • Augmentation du rythme cardiaque

Si la température corporelle atteint un niveau supérieur à 40° et est associée à des troubles neurologiques (confusion mentale, délire, déficit focal, convulsions, troubles de conscience, voire coma) il est fortement recommandé d’appeler un service d’urgence. Une non prise en charge d’un coup de chaleur peut rapidement mettre en danger la vie du patient.

À savoir ! Dans 30 à 50% des cas, le diagnostic d’insolation est vital pour les sujets ayant subi des complications et celle-ci peut être mortelle.

Mesures d’urgence et traitements

Dans un premier temps, il est primordial de déshabiller le patient, de le mettre à l’ombre et assurer sa réhydratation progressive en lui donnant suffisamment d’eau. Puis, pour rétablir la température normale du corps, il est préférable d’appliquer des enveloppements froids sur la tête et la nuque. L’utilisation d’un ventilateur ou d’un climatiseur peut également être efficace pour abaisser la température ambiante. Il est fortement recommandé d’aller consulter un médecin, afin d’éviter tout risque de séquelles neurologiques.

À savoir ! Du paracétamol ou de l’aspirine peuvent certes aider à soulager les maux de tête mais sont déconseillés en cas d’insolation, étant donné leurs effets sur le foie et la circulation sanguine.

Conseils de prévention

Voici quelques mesures à prendre pour éviter l’insolation :

  • Porter un chapeau à large bords en cas d’exposition au soleil
  • S’hydrater régulièrement sans attendre d’avoir soif
  • S’installer de préférence dans un endroit frais ou à l’ombre
  • Éviter les activités intenses en heures de forts rayonnements (13h-16h)
  • Se protéger du soleil
  • Porter des vêtements légers, un chapeau ou une casquette et des lunettes
  • Appliquer une crème protectrice
  • Favoriser les douches à l’eau froide
  • Mouiller régulièrement sa casquette
  • S’asperger d’eau fraiche, sans oublier le front et la nuque

Lina R., Journaliste Scientifique

– Chapitre : Hyperthermie – Coup de Chaleur. www.cnerea.fr. Consulté le 26 avril 2018.
– Insolation. Encyclopædia Universalis. Consulté le 26 avril 2018.