floritherapie

La florithérapie est une approche thérapeutique, basée sur les Fleurs de Bach et sur les élixirs floraux contemporains. Le domaine d’application essentiel de ces composés est la gestion des émotions, mais les élixirs floraux trouvent également leur utilité dans la préservation ou le retour d’un meilleur état de santé. Ces composés floraux peuvent être utilisés pour des états temporaires ou prolongés, et ont l’avantage de ne présenter aucune contre-indication ni effets secondaires.

Florithérapie et composés floraux

La florithérapie peut se traduire littéralement par thérapie par les fleurs. Elle regroupe ainsi tous les composés floraux destinés à la santé, tels que :

  • Les Fleurs de Bach, produits de florithérapie les plus connus et les plus utilisés ;
  • Les autres élixirs floraux ou essences florales, qui comprennent notamment :
    • Les essences d’Alaska : 72 élixirs préparés à partir des fleurs typiques de l’Alaska ;
    • Les essences hollandaises : 33 élixirs issus de la flore sauvage néerlandaise ;
    • Les fleurs écossaises de Findhorn : 20 complexes de fleurs sauvages écossaises ;
    • Les Fleurs du Bush Australien : 69 élixirs floraux développés à partir de la flore sauvage australienne ;
    • Les Fleurs Master’s de Californie : 20 élixirs élaborés à partir des fleurs issues de fruits et de légumes ;
    • Les élixirs des Alpes, développés à partir de la flore sauvage des Alpes Maritimes.

À savoir ! Les composés floraux sont en vente libre dans les pharmacies et les parapharmacies, mais aussi dans les magasins biologiques ou directement sur le site internet de certains laboratoires.

La florithérapie s’apparente à une approche thérapeutique basée sur les énergies, puisqu’il s’agit d’utiliser l’énergie vibratoire des fleurs cueillies à maturité. Cette énergie serait capable d’entrer en résonance avec les états émotionnels des autres êtres vivants. La florithérapie s’adresse ainsi non seulement à l’Homme, mais aussi :

  • Aux animaux domestiques ou d’élevage ;
  • Aux plantes, dans une approche raisonnée de l’agriculture ou du jardinage.

A chaque état émotionnel, correspondrait une fleur, qui permettrait de retrouver un équilibre émotionnel et ainsi d’améliorer le bien-être, à la fois moral et physique. Grâce à cette action, les fleurs permettraient de préserver un bon état de santé ou d’aider à retrouver un meilleur état de santé. Dans tous les cas, les composés floraux ne peuvent se substituer à un traitement médical ou à une prise en charge médicale. Mais ils pourraient utilement compléter la médecine traditionnelle.

Le Docteur Edward Bach et les fleurs de Bach

Les premiers élixirs floraux reconnus en tant que tels ont été développés par le Dr Edward Bach, médecin anglais, qui vécut de 1886 à 1936. D’abord bactériologiste, il s’est rapidement consacré à l’homéopathie, avant de se tourner progressivement vers les bienfaits thérapeutiques des fleurs.

En 1928, il quitte son cabinet médical londonien pour consacrer le restant de sa vie à concevoir les 38 élixirs floraux qui constituent encore actuellement la base de la florithérapie.

Au cours de ses travaux, le Dr. E. Bach a mis au point deux méthodes de préparation des Fleurs de Bach, qui sont toujours celles utilisées de nos jours pour tous les élixirs floraux :

  • La méthode par solarisation consiste à recueillir des fleurs à maturité lors d’une matinée ensoleillée. Les fleurs sont découpées avec précaution et déposées dans un bol rempli d’eau de source. Elles sont laissées ainsi pendant 2 à 4 heures. Puis, l’eau de source est filtrée et transvasée dans un récipient opaque. Un volume équivalent de cognac est ajouté à cette eau pour constituer la teinture mère, qui pourra ensuite être diluée pour être utilisée.
  • La méthode par ébullition consiste à récolter des rameaux fleuris, qui sont portés à ébullition dans une casserole remplie d’eau de source. Après 30 minutes d’ébullition, le contenu de la casserole est laissée lentement à refroidir, avant d’être filtré et transvasé dans un récipient opaque. Un volume identique de cognac est ajouté à l’eau de source pour constituer la teinture mère, diluée par la suite.

Les élixirs floraux disponibles dans le commerce sont des dilutions alcooliques au 1/240ème de la teinture mère. Parallèlement à ces dilutions dans l’alcool, qui ne peuvent pas être utilisées par certaines personnes, comme les enfants ou les femmes enceintes, d’autres types de dilutions existent et sont utilisables par tous, par exemple :

  • Les dilutions dans la sève de bouleau ;
  • Les dilutions dans la sève d’érable ;
  • Les dilutions dans des vinaigres de fruits ;
  • La formulation sous formes de granules homéopathiques.

Les 38 Fleurs de Bach

Au total, le Dr E. Bach a mis au point 38 élixirs floraux ou Fleurs de Bach, correspondant selon lui à l’ensemble des états émotionnels qui peuvent être ressentis. Pour faciliter leur utilisation, ces fleurs ont été réparties dans sept groupes, qui sont :

  • Les fleurs de la peur :
    • Aspen (Tremble), qui correspond aux peurs dont l’origine semble mystérieuse et aux angoisses mal définies ;
    • Cherry Plum (Prunus), pour les personnes qui ont peur de perdre le contrôle d’elles-mêmes ;
    • Mimulus (Mimule) pour les peurs d’origine connue, l’anxiété et le trac ;
    • Red Chesnut (Marronnier rouge), lorsqu’une personne a peur pour une autre ;
    • Rock Rose (Hélianthème), qui caractérise l’état émotionnel de la terreur, d’une grande frayeur ou de la peur panique ;
  • Les fleurs de l’incertitude :
    • Cerato (Plumbago) pour les personnes qui recherchent constamment l’avis des autres par manque de confiance en elles ;
    • Gentian (Gentiane), lorsqu’une personne se décourage facilement, face à la moindre difficulté, tout en se posant de multiples questions ;
    • Gorse (Ajonc), qui marque le désespoir, l’absence d’alternatives pour s’en sortir ;
    • Hornbeam (Charme), pour les personnes qui ont besoin d’être aidées pour surmonter le quotidien ;
    • Scleranthus (Alène), quand une personne hésite entre deux directions précises et opposées ;
    • Wild Oat (Folle avoine), lorsqu’une personne cherche sa voie, en hésitant sur quelle direction donner à sa vie pour qu’elle ait un sens ;
  • Les fleurs du manque d’intérêt pour le présent :
    • Chesnut bud(Bourgeon de marronnier) pour les personnes qui ne tirent pas profit de leur expérience et répètent plusieurs fois les mêmes erreurs ;
    • Clematis (Clématite) pour les personnes qui semblent vivre dans un monde irréel, totalement déconnecté du présent ;
    • Honeysuckle (Chèvrefeuille), lorsqu’une personne est nostalgique d’un passé qu’elle a totalement idéalisé ;
    • Mustard (Moutarde), qui correspond à une sombre mélancolie, à un coup de cafard brutal ;
    • Olive (Olivier), pour les personnes épuisées à la fois physiquement et moralement ;
    • White Chesnut (Marronnier blanc), quand une personne ne parvient plus à se concentrer, totalement absorbée par des pensées incessantes ;
    • Wild Rose (Eglantier), qui caractérise les personnes totalement résignées, fatalistes ;
  • Les fleurs de solitude :
    • Heather(Bruyère), lorsqu’une personne est égocentrique et bavarde, tout en craignant la solitude ;
    • Impatiens (Impatience), pour les personnes vives et rapides, qui supportent mal la lenteur ;
    • Water Violet (Violette d’eau), qui caractérise les personnes discrètes, solitaires et tranquilles ;
  • Les fleurs d’hypersensibilité aux influences et aux idées :
    • Agrimony (Aigremoine), qui caractérise les personnes utilisant l’humour et la jovialité pour cacher leurs soucis ;
    • Centaury (Centaurée), lorsqu’une personne est continuellement au service des autres ;
    • Holly (Houx), qui est marqué par des sentiments de colère, de haine, de jalousie, d’envie, de suspicion et d’agressivité ;
    • Walnut (Noyer), plante adaptée à toutes les phases de transition ou de changements dans l’existence ;
  • Les fleurs de découragement et de désespoir :
    • Crab Apple (Pommier sauvage), pour une personne qui ressent de la honte ;
    • Elm (Orme), qui caractérise les personnes momentanément débordées qui craignent de ne pas être à la hauteur ;
    • Larch (Mélèze), lorsqu’une personne témoigne d’un complexe d’infériorité ;
    • Oak (Avoine), pour les personnes qui ne baissent pas les bras, mais finissent par craquer ;
    • Pine (Pin sylvestre), en cas de sentiments de culpabilité, de remords, d’auto-accusation et d’abattement ;
    • Star of Bethlehem (Etoile de Bethlehem), pour les séquelles d’un choc physique ou psychique, récent ou beaucoup plus ancien ;
    • Sweet Chesnut (Châtaignier), lorsqu’une personne ressent une angoisse mentale totalement insupportable ;
    • Willow (Saule), quand une personne exprime du ressentiment, de l’amertume, de la rancune ou des aigreurs intérieures ;
  • Les fleurs du souci excessif pour autrui :
    • Beech (Hêtre), qui correspond aux personnes intolérantes, qui critiquent les autres et émettent des jugements superficiels ;
    • Chicory (Chicorée), qui caractérise une personne égocentrique et possessive, qui s’apitoie sur elle-même ;
    • Rock Water (Eau de roche), pour une personne idéaliste, ascète, particulièrement exigente vis-à-vis d’elle-même ;
    • Vervain (Verveine), pour les personnes qui souhaitent convertir les autres à leur point de vue ;
    • Vine (Vigne), chez une personne ambitieuse, dominatrice, inflexible, voire tyrannique.

L’utilisation des Fleurs de Bach en pratique

Les Fleurs de Bach peuvent être utilisées dans différents contextes, en fonction des émotions ressenties par la personne :

  • Un usage ponctuel pour les émotions ressenties ponctuellement, dans le moment présent. Dans ce cas, il est conseillé de prendre 2 gouttes au moment où l’émotion est ressentie, directement ou après dilution dans une petite quantité d’eau ou de boisson. Cette prise peut être renouvelée autant de fois que nécessaire au cours de la journée et pendant plusieurs jours.
  • Un usage prolongé pour les émotions plus anciennes ou installées depuis un certain temps. Dans ce contexte, il est conseillé de prendre 2 gouttes trois fois par jour de la ou des fleurs correspondantes à l’émotion, directement ou après dilution dans une petite quantité de boisson. Cette prise doit être renouvelée pendant au moins 3 semaines. Si l’émotion persiste, un nouveau traitement peut être entrepris après une semaine de pause.

Il est possible de prendre plusieurs Fleurs de Bach simultanément, en fonction de la diversité et de la complexité des émotions ressenties. Toutefois, il est recommandé de ne pas dépasser 7 fleurs, car à chaque fleur ajoutée, l’effet sur les émotions s’atténue. Par ailleurs, pour les émotions anciennes, il est utile d’agir en plusieurs étapes, en administrant successivement différentes fleurs, au fur et à mesure que les émotions enfouies ressortent grâce à la florithérapie.

Les Fleurs de Bach ne présentent aucun effet secondaire, ni aucune contre-indication. Elles peuvent être utilisées par toutes les catégories, quel que soit leur âge et quel que soit leur état de santé.

Le remède Rescue et les complexes floraux

Le remède Rescue, ou remède d’urgence, est un complexe de 5 Fleurs de Bach, pour toutes les situations d’urgence, de choc physique ou psychologique, de détresse extrême ou de stress intense :

  • Star of Bethlehem;
  • Rock Rose;
  • Impatiens;
  • Clematis ;
  • Cherry Plum.

Le remède Rescue doit être pris le plus rapidement possible après le choc émotionnel, et la durée de traitement peut varier de quelques heures à trois jours.

Le remède Rescue existe sous plusieurs formulations :

  • Des flacons compte-gouttes ;
  • Des flacons spray ;
  • Des pastilles à sucer ;
  • Une crème à appliquer (dans cette formulation, se trouve une sixième fleur, Crab Apple).

D’autres complexes à base d’élixirs floraux ont été développés par différents laboratoires ou par des conseillers en florithérapie et sont destinés à soulager les émotions ressenties dans différentes circonstances de la vie, par exemple au cours de la grossesse, en cas de déprime passagère ou de surmenage.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Méditations guidées avec les fleurs de Bach. Martine Viniger. Le Courrier du Livre. 2014.
– La florithérapie. Laboratoires DEVA. Consulté le 22 novembre 2018.
– Votre équilibre émotionnel avec les Fleurs de Bach. Dr. C. Luu et A.M. Pujol. Editions Terre Vivante. 2018