Téléconsultation : De plus en plus familière aux français

Sep 21, 2020 par

Après deux ans de prise en charge par l’Assurance Maladie, la téléconsultation devient de plus en plus familière aux patients français. Il faut dire que le confinement lié à la crise sanitaire inédite que nous traversons a contribué à démocratiser largement cette pratique. Zoom sur les avantages de cette nouvelle habitude de soins.

femme malade qui appelle son médecin via téléconsultation

La téléconsultation révélée par le confinement

La téléconsultation est un acte médical qui représente une véritable alternative à la consultation physique d’un professionnel de santé. Remboursée depuis deux ans par l’Assurance Maladie, elle devient de plus en plus familière aux patients français.

Il faut dire que la crise sanitaire inédite que nous traversons a contribué à démocratiser largement cette pratique tant auprès des patients que des médecins. Le nombre d’actes de téléconsultation remboursés par l’Assurance Maladie a en effet littéralement explosé en 2020 passant de 40 000 en février à 4,5 millions en avril avant de se stabiliser autour d’1 million d’actes pendant l’été.

À savoir ! Les téléconsultations concernent dans leur grande majorité des médecins généralistes libéraux.

Le confinement lié à l’épidémie de Covid-19 a joué un rôle majeur dans ce phénomène puisqu’il a été de facto une période propice à la téléconsultation qui représentait alors 1 consultation sur 4.

Aujourd’hui, ce sont des patients de tous âges, jeunes et moins jeunes, qui ont recours à cette nouvelle pratique de soins représentant 3 % des consultations.

Les avantages de la téléconsultation

Les enjeux majeurs de la crise sanitaire actuelle ont mis en lumière les avantages certains de la téléconsultation :

  • Faciliter l’accès aux soins quelle que soit sa localisation, et pour n’importe quelle spécialité.
  • Eviter aux personnes âgées fragiles ou atteintes de maladies chroniques de se déplacer.
  • Simplifier le suivi médical des patients.

Les conditions de la téléconsultation

Dans le contexte épidémique actuel exceptionnel, des mesures dérogatoires ont permis de faciliter le recours à la téléconsultation. Cet acte médical sera donc remboursé intégralement par l’Assurance Maladie jusqu’au 31 décembre 2020.

À savoir ! Il sera également possible de pratiquer une téléconsultation par téléphone mais uniquement pour les patients habitant en zone blanche (zone non desservie par un réseau Internet).

Dans tous les cas, ce sont les règles du parcours de soins qui s’appliquent. Il faudra donc consulter en première intention le médecin traitant, qui connaît le dossier médical de son patient (état de santé et antécédents). 80 % des téléconsultations sont d’ailleurs effectuées entre un médecin et un patient qui ont l’habitude de se voir.

A noter ! Une dérogation peut être possible si une personne est infectée par la Covid-19 ou susceptible de l’être.  Cette personne pourra téléconsulter un autre médecin de ville si son propre médecin traitant n’est pas disponible ou si elle n’en a pas déclaré un. La fin de l’état d’urgence sanitaire (depuis le 11 juillet dernier) a cependant signé la fin des dérogations concernant les consultations téléphoniques.

Avec le vieillissement de la population et le développement de technologies toujours plus pointues, gageons que la téléconsultation a de beaux jours devant elle !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Remboursée depuis 2 ans, la téléconsultation s’installe dans les habitudes. Ameli. Consulté le 17 septembre 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.