Diagnostic des tumeurs cérébrales : une Intelligence Artificielle plus performante que les médecins !

Jul 6, 2018 par

Les tumeurs cérébrales sont dues à la multiplication anormale de cellules au niveau du cerveau. Selon l’Institut national de recherche contre le cancer, environ 5 000 nouveaux cas de tumeurs cérébrales sont diagnostiqués chaque année en France. En Chine, un système d’IA a devancé des médecins des meilleurs hôpitaux dans le diagnostic de tumeurs du cerveau.

Un robot regarde par la fenêtre tout en réfléchissant.

Les tumeurs cérébrales

Les tumeurs du cerveau peuvent se développer dans n’importe quelle zone du cerveau : les hémisphères, le cervelet, le tronc cérébral, l’hypophyse, etc. Le cerveau est composé de différents types de cellules, à l’origine de tumeurs différentes. Ainsi, les tumeurs du cerveau portent généralement le nom des cellules à partir desquelles elles se développent : les gliomes se développent à partir des cellules gliales, qui nourrissent et soutiennent les neurones ; les méningiomes se développent à partir des cellules composant les méninges (enveloppes du cerveau), etc.

Lire aussiTumeurs neurologiques

Les symptômes de la tumeur cérébrale

Chaque partie du cerveau est dédié à des activités spécifiques : le langage, l’équilibre du corps, la mémoire, etc. Selon leur localisation, leur taille, leur agressivité et la vitesse du développement, ces tumeurs n’entraînent pas les mêmes symptômes et n’ont pas la même gravité.

Les deux principaux symptômes révélateurs sont :

  • Des maux de tête dus à l’augmentation de la pression à l’intérieur du crâne.
  • Des crises d’épilepsie déclenchées par le dérèglement de l’activité des neurones.

Autres troubles peuvent se manifester comme des troubles de l’équilibre, des troubles cognitifs, des difficultés à parler…

Une IA pour diagnostiquer une tumeur cérébrale ?

En Chine, à Beijing un système d’intelligence artificielle, BioMind (développé par des chercheurs du Centre de recherche en intelligence artificielle sur les troubles neurologiques et l’Université Médicale de la Capitale), a battu 15 médecins chinois d’élite sur le diagnostic de tumeurs cérébrales et les prédictions d’expansion d’hématomes cérébraux. Il a pu établir 87% de diagnostics corrects sur 225 cas en seulement 15 minutes. De leur côté, une équipe de 15 médecins ont atteint une précision de 66% en 30 minutes. BioMind a donné des précisions correctes dans 83% des cas contre seulement 63% de précision pour le groupe de médecins.

Cependant, l’utilisation de cette technique en est encore à ses débuts, et l’exactitude des diagnostics par intelligence artificielle reste pour l’heure toujours inférieure à celle des professionnels expérimentés dans certains cas de tumeurs. En effet, les développeurs ont alimenté l’IA avec des dizaines de milliers d’images de maladies liées au système nerveux, recueillies auprès d’un hôpital précis et les ont archivées au cours des 10 dernières années, ce qui lui a permis de diagnostiquer des maladies neurologiques fréquentes. Cependant, sa capacité est limitée, les cas rares non archivés ne pourront pas être diagnostiqués. De plus, il y a un certain nombre de facteurs qu’une machine ne peut prendre en considération, comme par exemple, l’état de santé du patient. Toutefois, l’intégration de l’intelligence artificielle dans la médecine reste une tendance prometteuse.

Alexana A., Journaliste Scientifique

– Cancer du cerveau. frm.org. Consulté le 6 juillet 2018.
– Une intelligence artificielle se montre plus efficace que 15 médecins dans le diagnostic de tumeurs cérébrales. 24matins.fr. Consulté le 6 juillet 2018.
– Tumeurs Cérébrales, artcsud.fr. Consulté le 6 juillet 2018.
– Symptômes. e-cancer.fr. Consulté le 6 juillet 2018.
Alexana A.
Journaliste scientifique spécialisée en biotechnologie.
Passionnée par le domaine de la santé et les nouvelles technologies du digital.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.