Vacances et grande chaleur : comment conserver ses médicaments ?

Jul 21, 2016 par

vacances chaleur médicaments conservation

Tous les étés, pour une majorité de français, se pose la question de la conservation des médicaments lors des départs en vacances. L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) a récemment publié de nouvelles recommandations pour un bon usage des médicaments malgré les fortes chaleurs. Santé sur le Net vous résume les points à retenir pour une conservation optimale.

Les conditions de conservation sont notées sur le conditionnement de tous les médicaments.

Les médicaments à conserver à une température inférieure à 25 ou à 30°C

Lors des tests de stabilité (obligatoires pour tous les médicaments avant leur mise sur le marché), ceux à conserver à une température inférieure à 25 ou 30°C ont montré que les fortes chaleurs sont sans effet sur leur qualité pour des durées de quelques jours à quelques semaines. Ainsi, il est possible de conserver ces médicaments dans leur rangement habituel.

En cas de long voyage avec forte exposition à la chaleur, comme par exemple dans une voiture, il est recommandé de conserver ces médicaments dans un emballage isotherme non réfrigéré.

A savoir ! Des pochettes isothermes réfrigérées et non réfrigérées sont disponibles dans les pharmacies. N’hésitez pas à demander à votre pharmacien !

Les médicaments à conserver entre +2°C et +8°C

Ces médicaments sont des produits fragiles. Ils doivent être conservés dans un réfrigérateur en vérifiant que la température de celui-ci soit stable et qu’elle ne varie pas de manière trop importante.

Une fois sortis du réfrigérateur, il est conseillé d’utiliser rapidement ces médicaments et d’éviter de les laisser trop longtemps à l’extérieur. Le cycle « froid-chaud » étant nocif pour ces produits fragiles, il faut également faire attention à ne pas sortir puis rentrer les produits dans le réfrigérateur de manière trop répétitive.

En cas de voyage, il est recommandé de transporter ces médicaments dans un emballage isotherme réfrigéré tout en limitant au maximum l’exposition (éviter de laisser le produit au soleil, même dans la pochette). Il est nécessaire de veiller à la bonne conservation du médicament, autant vis-à-vis de la chaleur que vis-à-vis du froid, pour éviter la congélation de celui-ci.

A savoir ! Le froid est autant voire plus dangereux que la chaleur pour vos médicaments. En effet, en cas de congélation, la stabilité des produits peut-être fortement altérée, bien plus qu’avec la chaleur !

Si les emballages isothermes réfrigérés sont pratiques en cas de transport, ils restent cependant une solution de secours. Ainsi, une fois arrivé à destination, il est important de ranger les médicaments dès que possible dans un réfrigérateur en veillant à bien sortir le produit de la pochette.



Clémence R. Pharmacienne.


Sources :

Conservation des médicaments en cas de vague de chaleur, ANSM Juin 2016

« Vous et votre traitement en cas de vague de chaleur » Questions/Réponses, ANSM, Juin 2016

Clémence R.
Pharmacienne.
Passionnée par la neuropsychiatrie et la e-santé.
Aime l’univers de la musique et de la photographie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.