78% des français favorables à la vaccination en pharmacie

Apr 6, 2016 par

vaccination_pharmaciens

Dans une étude Opinionway/Satispharma menée sur 6 000 personnes, prêt de 8 personnes sur 10 se déclarent favorables à l’autorisation de la vaccination en officine. Pour rappel, en 2015, un article du Projet de Loi Santé (PLS) prévoyait que les pharmaciens puissent vacciner avant d’être ratifié par l’Assemblée Nationale.

Un projet déjà abordé

Selon l’Académie Nationale de Pharmacie, il a été proposé aux pharmaciens de les autoriser à vacciner leurs patients afin de palier à une couverture vaccinale insuffisante. En Europe, elle a été autorisée aux pharmaciens au Royaume-Unis depuis 2002, au Portugal, depuis 2008 et a permis d’améliorer cette couverture vaccinale.

Le retrait de l’article 32 a été décidé en raison « d’inquiétudes » de la part des médecins mais aussi des pharmaciens pour qui la vaccination est un geste technique nécessitant une formation, ce dont ne disposent actuellement pas les pharmaciens contrairement aux médecins et infirmiers.

Vaccination en pharmacie : les modèles étrangers

L’avis des français sur la vaccination

Selon le sondage Opinionway/Satispharma, 78% des français sondés indiquent être favorables à une vaccination en pharmacie et 74% pourraient envisager de se rendre en officine pour la réalisation de cet acte médical (90% des personnes favorables indiquent qu’elles seraient prêtes à se rendre en officine pour se faire vacciner).

Il est vrai que les aller-retours chez le médecin traitant peut d’une part décourager les patient dans la démarche de vaccination et d’autre part engendrer des coûts évitables. Deux arguments qui pèsent lourds dans le contexte sanitaire actuel. A noter que la tranche d’âge ayant le plus confiance envers le pharmacien pour la vaccination est celle des 60-69 ans qui déclarent être en confiance à hauteur de 93%.

Gaëtan L.


Source
« Questionnaire auto-administrée auprès de clients de 65 pharmacies du 06 janvier au 23 mars 2016 ». Opinionway/Satispharma. Consulté le 05/04/2016

Pierre M.
Journaliste scientifique
Passionné par les nouvelles technologies, le web et le canyoning.
Il a un intérêt particulier pour les médecines douces.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.