L’ANSM met en garde contre l’usage du tramadol chez les enfants

Jun 20, 2016 par

L’ANSM, Agence nationale de sécurité du médicament, a publié jeudi un rappel sur l’utilisation du tramadol chez les enfants, en raison d’erreurs médicamenteuses récurrentes. A savoir, certaines d’entre elles ont été fatales.

ANSM usage tramadol enfant

Un antidouleur puissant

Le tramadol est un antalgique de palier II utilisé dans la prise en charge des douleurs modérées à intenses. Avec la codéine, il fait partie de la famille des opioïdes faibles. Il doit son action analgésique à plusieurs mécanismes : d’une part son action sur les récepteurs morphiniques µ, et d’autre part son action monoaminergique centrale.

En cas de surdosage, le tramadol peut entrainer de nombreux effets indésirables dangereux.

Les symptômes du surdosage en tramadol sont :

  • Myosis, rétrécissement de la pupille ;
  • Vomissements ;
  • Collapsus cardiovasculaire, caractérisé par une chute brutale de la tension artérielle avec refroidissement des extrémités, sueurs, et un pouls rapide ;
  • Trouble de la conscience pouvant aller jusqu’au coma ;
  • Convulsions ;
  • Dépression respiratoire allant jusqu’à l’arrêt respiratoire.

De nombreuses erreurs médicamenteuses

En France, le tramadol est autorisé chez les adolescents et enfants de plus de 3 ans depuis 2004. Il est disponible sous forme de solution buvable, avec deux spécialités : le Topalgic® et Contramal®. Face au nombre croissant de déclarations d’effets indésirables liés à des surdosages chez les enfants, l’ANSM a fait part de son inquiétude à travers un point d’information destiné aux professionnels de santé et aux parents.

Rappel ! La posologie du tramadol chez les enfants est de 1 à 2 mg/kg par prise, 4 fois par jour, sans dépasser 8mg/kg par jour.

Il est demandé aux médecins de rédiger parfaitement la posologie en nombre de gouttes par prise et nombre de prise par jour sur l’ordonnance. Les pharmaciens devront s’assurer que la posologie est correcte, explicite, et devront inscrire sur les boîtes cette même posologie.

Les professionnels de santé devront également informer les parents de l’importance de respecter les posologies prescrites, et leur rappeler les signes typiques du surdosage. Signes qui devraient conduire les parents à consulter au plus vite un médecin ou un service d’urgences.

L’ANSM demande également aux parents de respecter méticuleusement la prescription du médecin, et de demander l’avis d’un professionnel de santé en cas de doute – comme l’utilisation du flacon compte-gouttes, par exemple. L’ANSM rappelle l’importance de maintenir le médicament hors de la portée des enfants.

L’Agence a annoncé que les Résumés Caractéristiques du Produit (RCP) des spécialités pédiatriques contenant du tramadol sont en cours de révision pour renforcer l’information préventive.

Clémence R. Pharmacien


Sources :

Solution buvable de tramadol chez l’enfant : attention aux erreurs médicamenteuses – Point d’information. ANSM, 16 juin 2016
Résumé des caractéristiques du Produit, Tramadol, mis à jour le 15 septembre 2015
Douleur de l’enfant, Stratégie thérapeutique, Vidal Recos 2014

Clémence R.
Pharmacienne.
Passionnée par la neuropsychiatrie et la e-santé.
Aime l’univers de la musique et de la photographie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.