Le fentanyl : nouvelle drogue meurtrière

Apr 21, 2016 par

Fentanyl drogue

Le fentanyl faisant de plus en plus de victimes en Amérique du Nord, la DEA, agence américaine de lutte contre la drogue, alerte le public du grand danger de ce médicament, utilisé à des fins toxicomanes.

Qu’est-ce que le fentanyl ?

Antalgique opioïde de palier 3, le fentanyl est principalement indiqué dans les douleurs chroniques d’origine cancéreuse. Il interagit avec les mêmes récepteurs que la morphine, mais possède des effets analgésiques (diminue la douleur) et sédatifs (effets relaxants) 100 fois plus élevés que celle-ci, ce qui en fait un médicament particulièrement dangereux. Ainsi, à la vue de sa forte efficacité, il est prescrit à des doses minimes de l’ordre du nano gramme.

En France, sa délivrance est très réglementée. Il s’agit d’un stupéfiant, dont la prescription est limitée à 28 jours maximum et la délivrance fractionnée de 7 jours.
Le surdosage du fentanyl peut entrainer de l’hypotension, des troubles neurologiques pouvant occasionner une perte de connaissance et des convulsions, mais surtout, un symptôme plus critique, une dépression respiratoire pouvant entrainer l’arrêt respiratoire.

A savoir !
Il existe trois paliers différents d’antalgiques :
– Le palier 1, comprenant les antalgiques non opiacés : paracétamol, ibuprofène,
– Le palier 2, incluant les antalgiques opioïdes faibles : codéine, tramadol,
– Le palier 3, avec les antalgiques opioïdes : morphine, fentanyl.

Toxicomanies et overdoses :

Après de nombreuses overdoses qui ont mené à plusieurs décès ce dernier mois aux Etats-Unis, le gouvernement s’inquiète de ce nouveau fléau. Aisément trouvable sur internet via des réseaux chinois, ou récemment importé depuis des laboratoires clandestins mexicains, les dealers font circuler facilement cette drogue, vendue seulement 30$ le sachet, pour un effet 30 à 50 fois plus forts que l’héroïne. Le problème est que les consommateurs ne connaissent pas les doses, et parfois, n’ont même pas conscience du produit qu’ils prennent, pensant qu’il s’agit d’hydrocodone, drogue opiacée moins dangereuse, connue des rues américaines.

D’après la DEA, 0,25mg de fentanyl suffisent à donner la mort. Pour eux, la nécessité de lutter contre ce danger est donc évidente.

Au Canada, des politiciens parlent de rendre plus facile l’accès à la naloxone qui est l’antidote du fentanyl et actuellement délivré sur ordonnance. L’idée est controversée, car selon certaines opinions, cela pourrait pousser les toxicomanes à la consommation.

Clémence R. Pharmacienne


Sources
DEA, DEA Issues Nationwide Alert on Fentanyl as Threat to Health and Public Safety, 18 mars 2015.
Fox 5, DEA working hard to battle nationwide fentanyl epidemic, 13 avril 2016
Scott Lingley, University of Alberta, Naloxone not enough to solve fentanyl crisis, 11 avril 2016

Clémence R.
Pharmacienne.
Passionnée par la neuropsychiatrie et la e-santé.
Aime l’univers de la musique et de la photographie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.