« Attention, vous êtes peut-être assis sur un cancer ! »

Mar 1, 2016 par

Attention_vous_etes_peut-etre_assis_sur_un_cancer

C’est le message diffusé au cours du Colon Day, journée nationale de sensibilisation au cancer du côlon qui marquera le début du « Mars bleu ». Les organisateurs rappellent que 90% des cancers du côlon pourraient être guéris si les systèmes de prévention étaient pleinement utilisés.

3e cancer le plus fréquent, 2e cancer le plus meurtrier

Le cancer du côlon touche 42 000 Français par an, et en tue 17 500. La prévention n’est généralisée que depuis 2008 et n’a pas encore atteint ses objectifs : seuls 30% des Français se font dépister. Le Conseil National Professionnel d’Hépato-Gastro-Entérologie (CNPHGE) estime que 10 000 de ces décès sont évitables chaque année grâce au dépistage.

Les signes cliniques d’un cancer colorectal apparaissent souvent lors des stades tardifs, ce qui en fait une pathologie redoutable. Ces signes incluent diarrhées, constipations, douleurs inhabituelles, perte de poids inexpliquée ou une présence de sang dans les selles. Le dépistage précoce laisse généralement un bon pronostic. Dans 9 cas de détection précoce sur 10, il permet la guérison du cancer.

Test immunologique ou coloscopie ?

Un test immunologique simple et à faire chez soi est disponible et remboursable à 100%. Cette nouvelle génération de tests détecte rapidement et efficacement la présence d’un cancer ou d’un adénome avancé à partir des selles. Il s’adresse aux adultes de 50 ans à 74 ans sans symptômes ou antécédents familiaux. Ce test est à réaliser tous les deux ans et permet de diriger les patients pour qui le test est positif vers une coloscopie. Si la coloscopie ne révèle rien d’anormal, un simple test immunologique est à réeffectuer dans les 5 ans. Si la coloscopie permet la détection et/ou l’opération de polypes, une nouvelle coloscopie de surveillance est prescrite entre 3 et 5 ans après l’opération.

Pour les personnes à risque élevé (antécédents personnels ou familiaux, maladie inflammatoire de l’intestin, polypes) ou très élevé (anomalies génétiques) la coloscopie est directement recommandée.

Les facteurs de risque

Plusieurs facteurs de risque ont clairement été identifiés dans les populations à risque pour le cancer du côlon :

– Age
– Diabète
– Antécédents personnels ou familiaux de polypes
– Polypose familiale du côlon ou un cancer colorectal héréditaire sans polypose
– Maladie inflammatoire de l’intestin (colite ulcéreuse, maladie de Crohn).

L’apparition de polypes avec l’âge est normale. Il s’agit de petites excroissances intestinales, pour la plupart bénignes. Ces excroissances peuvent dégénérer pour former des lésions cancéreuses et un cancer du côlon.

Les habitudes de vie affectent aussi la chance de développer un cancer colorectal. Les principaux facteurs de risque sont :

– Obésité
– Inactivité physique
– Consommation excessive de viande rouge et de charcuterie
– Alimentation pauvre en fibres
– Consommation excessive d’alcool
– Tabagisme.

Le « Mars bleu »

La Ligue contre le Cancer organisera tout le mois le « Côlon Tour® ». Cette tournée de sensibilisation propose aux participants un voyage ludique dans un colon géant pour comprendre l’évolution des lésions intestinales et l’intérêt du dépistage colorectal. Une soixantaine de villes sont programmées pour ce tour de France (voir ici).

Des actions locales sont organisées tout le mois en France par les comités départementaux de la Ligue contre le cancer. Ces actions devraient s’adresser aussi bien aux professionnels de santé (diététique) que pour les patients (dépistage). Les gastro-entérologues ont été invités à organiser des séances individuelles et collectives de sensibilisation au dépistage de la population à travers toute la France et de manière gratuite pour le Colon day. Aussi, une opération porte ouverte a été programmée ce lundi 1er mars dans les cliniques et hôpitaux de France pour une journée d’information gratuite.

Article suggéré : Amélioration de la survie face au cancer

Hadrien V. Pharmacien


Source
« Côlon Tour 2016 ». Ligue contre le cancer. 15/02/16
Anne Prigent. «Cancer colorectal : Le dépistage s’adresse à tous après 50 ans». Le Figaro. 29/02/16
« Communiqué de presse : Présentation de la journée Portes Ouvertes ». Eric Vaillant. Consulté le 01/03/16

Hadrien V.
Pharmacien.
Spécialiste en produits vétérinaires, aime particulièrement étudier l’actualité et les nouveautés dans ce domaine.
Passionné de digital et webmarketing dans le milieu de la santé.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.