Avant 4 mois, les bébés ne savent pas qui les chatouille

Oct 30, 2015 par

Les bébés en dessous de six mois ne ressentiraient pas les chatouilles de la même façon qu’un enfant ou qu’un adulte. C’est ce que suggèrent les auteurs d’une étude publiée dans le journal Current Biology. Selon ces chercheurs, dans les 4 premiers mois de la vie, les bébés ressentiraient les chatouilles, et plus généralement, les stimuli tactiles, sans les lier à la personne qui les produit. Autrement dit, ils ressentent et répondent au toucher mais ne savent pas qui les touche, ni ne savent localiser dans l’espace d’où vient le stimulus.
bebe-chatouilles

Apprendre le toucher aux bébés

Pour un bébé qui vient de naître, le monde est rempli de stimuli multi-sensoriels, notamment de nouvelles sensations liées au toucher et des stimuli visuels associés aux visages des parents. C’est pour comprendre comment, et quand, les bébés arrivent à associer ce qu’ils voient à ce qu’ils ressentent, que les chercheurs du centre de recherche Goldsmith Infant lab, ont soumis des bébés de 4 et 6 mois à des séances de chatouillis.

Tout d’abord, il faut comprendre que lorsqu’un adulte croise les mains ou les pieds, et qu’on lui fait des chatouilles, il aura du mal à reconnaître de quel endroit du corps viennent les chatouilles. Bras croisés, si la main droite, est touchée, le cerveau pourra croire que c’est le côté gauche qui est stimulé.

Sur la base de ces connaissances, les chercheurs ont donc chatouillé les orteils de nourrissons de 4 et 6 mois, en leur faisant croiser ou non les pieds. Dans l’expérience témoin, jambes décroisées, les bébés bougent le pied chatouillé. Par contre, lorsque leurs pieds étaient croisés, les bébés de 4 mois gigotaient le bon pied dans 70% des cas, contre seulement 50% pour les bébés de 6 mois.

Comment expliquer ce résultat ?

Pour les chercheurs, les nourrissons de 6 mois réussissent moins bien le test, car ils ont un cerveau plus mâture que celui des nourrissons de 4 mois, capable d’intégrer différentes sources de stimulation, et peut de ce fait, se tromper plus souvent. Ce qui explique également pourquoi les adultes se trompent dans ce genre de test.

Avant six mois, les bébés percevraient les sensations tactiles comme des sensations tactiles sur leur corps mais complètement dissociées de ce qu’ils entendent ou voient, ils sont donc moins trompés. Ils ne feraient donc pas le lien entre les chatouillis et le visage de leurs parents.

Les chercheurs souhaitent, à présent, s’intéresser à la mise en place, dans le cerveau des bébés de six mois, de l’association entre les stimuli visuels, tactiles, auditifs et olfactifs.


Source : 
Human infants’ ability to perceive touch in external space develops postnatally, Jannath Begum Ali and al., Current Biology, 19 octobre 2015, DOI : 10.1016/j.cub.2015.08.055

Pierre M.
Journaliste scientifique
Passionné par les nouvelles technologies, le web et le canyoning.
Il a un intérêt particulier pour les médecines douces.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.