‘Burn-out’ et ‘Bore-out’ : quand le travail vous épuise

May 6, 2016 par

burn-out et bore-out : quand le travail vous épuise

Le burn-out et le bore-out se créent petit à petit une place dans le monde des pathologies psychologiques liées au travail. Bien que de leurs origines soient opposées, ces deux phénomènes ont la particularité d’aboutir à un résultat similaire.  Santé sur le net décrypte le phénomène.

Le ‘Burn-out’ est connu et reconnu

Le burn-out, autrement appelé épuisement professionnel, est un trouble psychique lié au stress chronique que peut générer le travail. Différents facteurs peuvent être à l’origine du burn-out : la surcharge de travail, le manque d’autonomie, la reconnaissance insuffisante, ou encore l’absence d’espoir de progression.

Deux types de symptômes apparaissent progressivement :

  • –    Les symptômes physiques: on constate généralement une fatigue durable et persistante, accompagnée d’un sommeil perturbé et provoquant des insomnies. Des douleurs peuvent également apparaître, comme des maux de dos ou de ventre. Les infections sont également plus fréquentes. Ces signes sont amenés à disparaître spontanément, mais sans amélioration notable de la santé.
  • –    Les symptômes psychologiques: une démotivation constante apparait face au travail, accompagné par de l’anxiété, un vide émotionnel, l’irritabilité, l’isolement et la frustration. Ces signes peuvent aller jusqu’à un réel sentiment d’échec et faire le lit d’un trouble dépressif, voire de tendances suicidaires.

Cet épuisement professionnel peut entraîner des troubles alimentaires ou une toxicomanie (tabac, alcool, drogue), et entraîne une prédisposition à d’autres problèmes de santé comme des troubles cardio-vasculaires, du diabète ou un surpoids.

Le ‘Bore-out’, une nouvelle pathologie ?

Le bore-out atteindrait 30% de la population, contre 10% pour le burn-out. La cause principale est l’ennui au travail. Il s’accompagne d’un manque de stimulation intellectuelle, d’une dévalorisation et d’un sentiment d’inutilité.

Ainsi, le bore-out, du verbe anglais « bore », qui signifie littéralement « ennuyer », mène à différents symptômes psychologiques comparables au burn-out : anxiété, démotivation, tristesse, perte d’estime de soi, remise en question, etc. Comme le burn-out, ces symptômes peuvent être un marchepied vers la dépression.

Le bore-out entraîne aussi des comportements alimentaires et toxicomanes – comme le grignotage, la consommation de cigarette et d’alcool – pouvant prédisposer à des problèmes cardiovasculaires.

En France, le bore-out reste silencieux : dans un contexte social difficile, le fait de déclarer « s’ennuyer au travail » est mal perçu. Toutefois, 90% des employés estiment que l’ennui au travail est insupportable, ce qui montre l’importance d’être occupé sur son lieu de travail.

Ainsi, face à ces phénomènes, l’importance de se sentir bien et de trouver un équilibre au sein de son travail parait plus qu’évidente.


Clémence R. Pharmacienne


Sources :

Fauvernier, Bore-out : quand l’ennui au travail rend malade, Psychologies.

Burn-out (épuisement professionnel), Eureka Santé, Vidal, 11 mars 2013


Clémence R.
Pharmacienne.
Passionnée par la neuropsychiatrie et la e-santé.
Aime l’univers de la musique et de la photographie.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.